Jadis un tabou, depuis quelques mois la guerre contre la pédophilie au sein de l’église catholique a pris une dimension de plus en plus impotente. Le cardinal de Lyon, Philippe Barbarin a été condamné ce jeudi 7 mars par le tribunal correctionnel de Lyon à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation des agressions pédophiles d’un prêtre de son diocèse.

En effet, la justice a reconnu le cardinal Barbarin de Lyon coupable de non-dénonciation d’agressions pédophiles d’un prêtre de son diocèse, envers un mineur entre 2014 et 2015. Le cardinal est accusé d’avoir laissé le prêtre en question continuer par exercer dans son diocèse avec les enfants alors qu’il avait connaissance des comportements du prêtre Bernard Preynard. Outre le cardinal, cinq mis en cause sont poursuivis dans cette affaire pour « non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans », abus imputés au père Bernard Preynat, qui n’a pas encore été jugé pour ces faits.

C’est donc un grand soulagement pour les victimes et leurs familles et un premier succès pour eux car la prochaine étape est le jugement du père aujourd’hui âgée de 72 ans. Selon l’un des avocats des victimes Yves Sauvayre « Le souffle donné dans cette audience a eu des conséquences. La responsabilité et la culpabilité du cardinal ont été consacrés par ce jugement. C’est un symbole extraordinaire. Une grande émotion historique ». Cependant, du côté des victimes, l’on reste septiques quant au dénouement total de cette affaire avec le procès contre le prêtre Bernard Preynat.

En ce qui concerne les cinq autres prévenus, le tribunal a considéré que les faits étaient, selon les cas, soit non constitués, soit prescrits. Le tribunal n’a donc pas prononcé de condamnation à leur encontre. Les avocats du cardinal Barbarin ont annoncé qu’ils allaient faire appel de la condamnation.

1 COMMENTAIRE

  1. Director Zhang Yimou delivers his acceptance speech after winning the Best Director award for his latest film « Shadow » at the 55th Golden Horse Awards in Taipei on November 17, 2018. /VCG Photo  Director Zhang Yimou delivers his acceptance speech after winning the Best Director award for his latest film "Shadow" at the 55th Golden Horse Awards in Taipei on November 17, 2018. /VCG Photo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here