La traite des personnes est l’exploitation criminelle de femmes, d’hommes et d’enfants à des fins diverses, dont le travail forcé et l’exploitation sexuelle.

A l’occasion de la journée Mondiale contre la traite des personnes, l’ONUDC s’attache à souligner l’importance de l’action gouvernementale dans l’intérêt des victimes de la traite. Mais l’appel à l’action ne s’adresse pas seulement aux gouvernements ; cette grande institution internationale encourage chacun à prendre des mesures pour prévenir ce crime odieux. « Il est admis que la traite des personnes est une forme modernisée d’esclavage. C’est une chose obscène qui est d’une réalité certaine et, pour laquelle il importe de prendre constamment des mesures correctives, punitives et de soulagement des victimes » a soutenu Amadou Diarra, le maire de Pikine Nord.

Des chiffres alarmants

De manière indispensable, elle a induit une lutte quotidienne pour les droits universels qui garantissent les divers mécanismes et instruments nationaux et internationaux, ajoute t-il dans ses propos. Ainsi, l’édile de Pikine Nord exhorte à envisager des solutions pertinentes et pérennes. « Il faut dire que les statistiques révèlent des chiffres alarmants qui nous interpellent tous, autant que nous sommes » tient-il à souligner. Pour Amadou Diarra, la traite des personnes est une réalité certaine dont les principales victimes sont les femmes et les jeunes. Notons que dans le cadre de la campagne contre la traite des personnes (Blue HeartCompaign) l’Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime (ONUDC)  avait organisé, en partenariat avec la cellule nationale de lutte contre la traite des personnes (CNLTP), les ONGsDiadem et, France Terre d’Asile, ainsi que les communes d’Arrondissements de Pikine-Nord, DiamaguèneSicapMbao, Medina et Gueule Tapée Fass Colobane un forum communautaire sur le sensibilisation sur la traite des personnes, afin d’appeler les Etats à une meilleure protection des victimes et une poursuite des auteurs de traite. Les organisateurs ont mobilisé les communautés autour de la problématique pour l’identification et la protection des victimes mais également sur l’application de la loi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here