Au Togo, les discussions législatives de ce jeudi  20 mai 2021 à l’Assemblée nationale ont porté sur l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral.

En effet, c’était lors de la neuvième séance plénière de la première session ordinaire de l’année 2021. Une séance présidée par Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale en présence de Edem Kokou Tengue, ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière ; de Christian Trimua, ministre chargé des relations avec les institutions de la République, et de Stanislas Baba, ministre, conseiller du Président de la République pour la mer.

Dans son discours de circonstance, la présidente de l’assemblée nationale a d’abord félicité et remercié la commission spéciale mise en place pour étudier ce projet de loi, avant de préciser l’importance et cette loi dans la mise en valeur du littoral au Togo « Pour que le littoral conserve sa productivité et ses fonctions naturelles, il a donc fallu améliorer la planification et la gestion de son développement à travers une loi spécifique. On comprend dès lors le principe d’équilibre qui a guidé l’élaboration, l’examen et l’adoption de cette loi et qui transparaît très clairement en particulier dans les dispositions relatives à son objet et à son champ d’application. » a indiqué Yawa Djigbodi Tségan avant  de rappeler que « Cette loi constitue en réalité un corpus juridique exigeant et novateur en un triple point de vue. »

Le ministre de l’économie maritime n’a pas manqué d’exprimer sa joie de voir cette loi être votée par la représentation nationale « Ma joie est grande car aujourd’hui votre auguste assemblé permet au gouvernement de protéger cette richesse qui est le littoral de l’aménager et surtout de la mettre en valeur » a-t-il indiqué avant de souligner que « Encadrer la surutilisation , la surexploitation du littoral , éviter sa mutilation par une érosion côtière de plus en plus  violente a mesure qu’augmente le réchauffement climatique qui est source d’une montée des eaux , permettre au Togo de réaliser son plein potentiel en matière d’activités industrialo portuaire, de pêche , de tourisme balnéaire , permettre la création d’aires marines protégés et de rectifiés artificiels sont tous désormais possible avec le cadre juridique dont notre pays vient d’être doter. » 

Il convient de rappeler que ce projet de loi relatif à l’aménagement, à la protection et à la mise en valeur du littoral, a été adopté à l’unanimité des députés présents après une discussion législative sur sa portée et ses avantages pour le pays et les populations vivants dans la zone du littoral togolais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here