Au Togo, l’un des soucis et préoccupations majeures des pouvoirs publics togolais est la lutte contre la pauvreté et du coup, un meilleur développement du pays. Pour réussir ce pari, ils mis beaucoup plus sur le développement de l’entrepreneuriat des jeunes. Et ceci à travers plusieurs initiatives et mécanisme. C’est notamment le cas du programme jeune entrepreneur. Comment avoir donc accès à ce programme?

En effet, comme tout projet ou programme qui se veut sérieux, les pouvoirs publics ont toujours défini des critères d’éligibilité au programme jeune entrepreneur. Ainsi,  pour avoir accès au programme jeune entrepreneur, il faut avoir d’abord bénéficié avec succès de la formation initiale du Faiej ou toute autre formation en techniques de création et gestion d’entreprise ; avoir un plan d’affaires bancable ; soumettre une demande de financement ; remplir une déclaration sur honneur ; fournir une caution morale ; avoir une garantie sociale ; accepter que le Faiej assure le suivi des activités jusqu’au remboursement intégral du crédit ; accepter les conditions du fonds en matière de recouvrement. Tout jeune âgé de 18 à 35 ans, porteur de plan d’affaires certifié Faiej peut bénéficier du Crédit jeune entrepreneur (CJE).

En outre, pour ce qui est du ou des secteurs d’activité concernés par ce programme, le crédit couvre tous les secteurs d’activités, principalement le secteur agricole, la transformation agro-alimentaire, la production céréalière, l’artisanat, les technologies de l’information, de la communication et des énergies renouvelables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here