Dans le cadre de la lutte contre les radiations nucléaires, le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, a signé mercredi à Vienne en Autriche au nom du Togo, un protocole d’accord avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Le protocole d’accord, un programme quinquennal de 5 ans, est le premier du genre conclu par le Togo. Il porte en effet, sur la coopération en matière de lutte contre les radiations nucléaires, mais aussi dans les autres domaines de compétences  l’Agence onusienne.

En effet, si l’Agence est plus connue pour jouer un rôle de contrôle sur le développement des systèmes nucléaires surtout militaire, en occurrence en Iran et Coré du Nord en vue de lutter contre la prolifération des armes à destruction massive,  l’AIEA développe également la coopération dans les domaines de l’agriculture, de l’eau, de la santé, de la nutrition, de l’énergie et des mines. C’est justement dans ces domaines que le Togo devrait le plus bénéficier de l’apport de l’AIEA.

A Vienne, le ministre Robert Dussey,  chef de la diplomatie togolaise en charge de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieur,  a rencontré le directeur général de l’AIEA, Rafael Mariano Grossi et Dazhu Yang, le directeur général adjoint de l’AIEA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here