D’ici fin premier semestre 2020, il sortira des terres de Blitta une nouvelle centrale solaire photovoltaïque d’une capacité totale de 50 MW crête. Elle sera construite et mise en service par la société AMEA TOGO SOLAR ( Groupe AMEA Power).

La réalisation de ce projet a été matérialisée à travers la signature d’une convention de concession ce mardi 26 novembre 2019 à Lomé entre le ministre des mines et de l’énergie Abli Bidamon et le Directeur général de la société l’émirati Alnowais Hussain Jasim. D’un coût global évalué à environ 20 milliards de Francs CFA, la construction de cette centrale solaire photovoltaïque se fera en 2 phases : la 1ère de 30 MW crête en fin 1er semestre 2020, et la seconde, une extension de 20 MW crête supplémentaires après. L’énergie produite sera distribuée ensuite par le CEET.

« Le projet est financé avec l’appui du Fonds d’Abu Dhabi pour le développement (l’ADFD) et la banque ouest africaine de développement (BOAD). Ainsi, 75% du financement vient de l’état togolais et le groupe Emiratie ansi que le privé togolais apportent 25 % » a expliqué Kloutse Sitou Laetitia, chargée du projet au ministère des mines et de l’énergie Il faut souligner qu’au terme de la durée de la concession, la société AMEA TOGO SOLAR devrrait procéder au transfert de la centrale au profit du Togo.

Il convient de rappeler que dans sa politique énergétique, le Togo a pour ambition d’assurer 100% d’accès à l’énergie pour tous à l’horizon 2030 à savoir 50% en fin 2020; 75% en 2025 et 100% en 2030.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here