Au TOGO, c’est désormais officiel. Le Projet d’harmonisation et d’amélioration des Statistiques en Afrique de l’Ouest (PHASAO) a été lancé jeudi 27 mai 2021 par le Ministre, Secrétaire Générale de la Présidence de la République, Mme Sandra Johnson, au nom du président de la République, Faure Gnassingbé.

En effet, membre des 7 pays de l’Afrique de l’ouest retenus pour la mise en œuvre de ce projet, le Togo, tout comme les six autres pays notamment le BurkinaFaso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Libéria, la Sierra Leone, sur les 5 ans prochaines années, va  et permettra accroitre ses performances en matière de production et de diffusion des données du Système statistique national (SNN). Ce projet sera mis en œuvre grâce au financement conjoint du gouvernement togolais et la Banque Mondiale.

Ainsi, pour Sandra Johnson, « l’engagement et la volonté du gouvernement et de la Banque mondiale pour l’harmonisation et l’amélioration des statistiques nationales au Togo à travers le projet PHASAO, s’inscrivent dans la perspective d’améliorer la qualité du Système statistique national dans les secteurs sociaux, économiques et administratifs ». L’objectif du projet est de renforcer les statistiques des pays africains participants et entités régionales en Afrique afin d’harmoniser, de produire, de diffuser et d’améliorer l’utilisation des statistiques économique et sociale de base.

Il faut rappeler que ce projet est financé par la Banque mondiale à hauteur de 30 millions de dollars pour le Togo dont 15 millions en prêt et 15 millions  sous forme de don. Le PHASAO vise à améliorer et à moderniser les statistiques nationales, a indiqué la présidence de la République. L’objectif de ce projet est donc de renforcer les statistiques des pays africains participants et entités régionales en Afrique afin d’harmoniser, de produire, de diffuser et d’améliorer l’utilisation des statistiques économique et sociale de base.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here