Spread the love

Après leur élimination précoce mardi devant les Rwandais, les éperviers locaux sont de retour au pays jeudi 28 janvier 2021. Aussitôt rentrés du Cameroun où ils ont marqué leur passage par leur  belle prestation malgré l’élimination, ils ont été reçus par la patronne des  sports du Togo, le ministre Dr LIDI BESSI KAMA ainsi que le président du comité National Olympique du Togo Deladem AKPAKi

En effet, c’est au cours d’une cérémonie d’accueil et de remerciement que la sélection nationale qui tant bien que mal a défendu dignement les couleurs du pays à cette compétition ,pour une première participation, ont été reçus par par les deux patrons du sport national. Très contente de retrouver les siens après ce parcours non démérité, la ministre des sports et des loisirs appelle à une seule chose de la part de la FTF et des joueurs : un débriefing de la part de la FTF. Et ceci expliquait-elle, « non pas pour un règlement de compte, mais pour apprendre de nos erreurs ».

Jetant un regard sur le comportement de nos ambassadeurs à cette compétition, « votre prestation, aussi courte fut-elle, a été une belle prestation. Vous n’avez pas démérité. Nous avons trouvé une équipe vraiment très engagée. Je voudrais saluer votre engagement, votre discipline. Vous avez respecté les clauses de la charte de bonne conduite » a-t-elle laisser entendre .

Pour sa première participation à une telle compétition de CHAN, le Togo laisse une bonne image avec ses prestation malgré les défaites avec une si petite aventure peut on oser conclure.

Quoique l’on dise et même si le coup d’essai n’a pas été le coup de maître, les Éperviers A’ ont eu le mérite de redonner la joie à de milliers de togolais et surtout d’avoir réconcilier les togolais avec leur équipe nationale. Car, ils ont redonner l’envie et le désir aux togolais de suivre de nouveau les prestations de leur équipe nationale. Vivement que l’appel du ministre des sport au comité exécutif de la FTF de tirer les leçons des erreurs qui ont conduit à l’élimination précoce de l’épique trouve du répondant.

André O

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here