Au Togo, suite à la nomination de l’ancien patron de la cellule présidentielle d’exécution et de suivi des projets prioritaires, Kanka Malick Natchaba au gouvernement, un coordonnateur par intérim a été nommé pour assurer cette mission jadis dévolue à celui qui est actuellement Ministre  Secrétariat général du gouvernement. Qui est donc Mme Aicha PERE, puisque c’est d’elle qu’il s’agit ?

En effet, Aicha PERE est désormais, le nouveau coordonnateur par intérim de la cellule présidentielle  d’exécution et de suivi des projets prioritaires (CPESPP). La CPESPP est chargée de projet Senior au sein de l’organisme public. Le nouveau coordonnateur de cette cellule, Mme Aïcha PERE, remplace à ce poste, Kanka-Malik Natchaba. Cette cellule créée le 23 Novembre 2017 par le chef de l’État Togolais Faure Gnassingbé, a pour mission d’assurer l’obtention des résultats attendus des projets relevant des priorités présidentielles avec le bon niveau de consommation de ressources. Nous nous intéressons au parcours donc du coordinateur de la CPESPP, très peu connu du grand public.

Parcours de la nouvelle patronne de la CPESPP, Aicha PERE

Titulaire d’un baccalauréat série C en 2007, elle s’est inscrite à l’Ecole supérieure d’agronomie (ESA) de l’Université de Lomé où elle obtient avec brio, une Licence en Agroéconomie. Elle s’inscrit ainsi pour un master II en Management de projets toujours à l’université de Lomé qu’elle décroche également brillamment. Désormais Agroéconomiste et en quête d’une expérience professionnelle, elle s’engage tout comme bon nombre de jeunes togolais, dans le Programme national de volontariat. Elle sera retenue notamment dans la 5ème vague de l’Agence nationale de volontariat du Togo (ANVT) et affectée au Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique (MAEH).

Après 31 mois de volontariat, mois au cours desquels elle fait montre d’une compétence exceptionnelle, elle sera retenue dans le cadre de la mission de volontariat de réciprocité pour 8 mois à Reims, en France. Une occasion en or pour elle pour mieux faire valoir ses compétences à travers de nouvelles expériences.

Comme ambition de départ, Aicha PERE, qui s’intéresse au développement de l’agriculture et du monde rural, rêvait de mettre en place plus tard, un centre de formation spécialisé en entreprenariat et techniques agricole. Mais en attendant de concrétiser ce rêve, le destin et la compétence dont elle fait preuve, l’ont propulsé à la tête la cellule présidentielle  d’exécution et de suivi des projets prioritaires (CPESPP).

Il convient de rappeler qu’outre son amour pour le monde agricole et l’entrepreneuriat agricole, Aicha PERE est également fortement engagée dans la vie associative.  Membre de la Jeune Chambre Internationale (JCI), un réseau mondial de jeunes citoyens actifs, elle fut d’ailleurs, Présidente de la section Lomé Cocotier de la JCI où elle finit également preuve de leadership et de compétences managériales exceptionnels. Elle va contribuer entre autres à établir un protocole d’accord triennal avec le comité de développement du quartier Adjololo en vue d’assainir, sécuriser le quartier, et assurer l’autonomisation financière des femmes et des jeunes du quartier. Ce qui lui a valu le prix de la meilleure présidente locale 2015 de la JCI et pour son organisation, celui l’organisation locale la plus remarquable.

Nous lui souhaitons bonne chance dans sa nouvelle mission et surtout plain succès aux projets prioritaires chers au chef de l’État Faure Gnassingbé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here