Au Togo, il s’est ouvert ce mardi 26 juillet 2022, un atelier national de lancement et de sensibilisation sur les technologies solaires PV autonomes (Hors-Réseau). Cette rencontre se situe dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Régional d’Accès à l’électricité Hors Réseau (ROGEAP) piloté par la commission de la CEDEAO et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD).

En effet, organisée par le département des infrastructures, de l’énergie et de la digitalisation de la commission de la CEDEAO, cette rencontre vise à mettre en place un cadre politique favorable au développement du marché des systèmes PV hors-réseau. L’objectif de cet atelier est de présenter la nouvelle conception du projet ROGEAP aux acteurs concernés en vue de les mobiliser pour une collaboration active  lors  de sa mise en œuvre du projet.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été présidée par le M. Banimpo GBENGBERTANE, Directeur de Cabinet du ministère délégué auprès du Président de la République en charge de l’Energie et des Mines. Dans son mot, il a tenu à relever l’importance des énergies renouvelables hors réseau qui constituent un rempare pour les pays dans leurs politiques énergétiques.  » La situation énergétique actuelle de nos pays et face à une demande énergétique croissante, une analyse approfondie est à faire afin d’identifier, connaitre et disposer des voies et moyens institutionnels, juridiques, techniques, scientifiques, financiers et humains nécessaires pour y faire face. » a-t-il relevé avant d’ajouter  »la dynamique actuelle des politiques énergétiques s’oriente vers l’élaboration de programmes et projets d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques dans le domaine de l’énergie. Ainsi, pour lui « l’accès à l’énergie suppose des choix énergétiques résultant des considérations ou d’arbitrages techniques, économiques, sociopolitiques et environnementaux en tenant compte des atouts et des contraintes.  » De telles démarches nécessitent donc  » des analyses précises, fondées sur des données disponibles et fiables  » a-t-il indiqué.

Selon M. Elhadji SYLLA, conseil spécial du projet représentant le Commissaire de la CEDEAO chargé des infrastructures, de l’énergie et de la digitalisation,  a salué l’engagement et la disponibilité des autorités togolaises dans le cadre de la mise en œuvre de ce  projet. De son côté, le représentant permanent du président de la commission de la CEDEAO, M. Barros Bacar BANJAI, a émis le souhait que, face aux énormes défis auxquels les pays font face en matière d’énergie notamment solaire, il est une nécessité pour les États concernés, de  permettre la réalisation effective de ce projet pour le bien de leurs populations. «Cet atelier est pour nous, une occasion de Sensibilisation des décideurs politiques que vous êtes devant aboutir à la Mise en place d’un Cadre politique et règlementaire durable pour le développement d’un marché sur les Technologies des Systèmes électrique Photovoltaïque Solaire Autonome» dans le cadre du ROGEAP », a-t-il indiqué.

Pour rappel, le projet ROGEAP prend en compte 19 pays dont les 15 pays de l’espace CEDEAO et 4 pays hors de la zone cedeao notamment la Mauritanie, le Tchad, le Cameroun et la République Centrafricaine. Ce projet vise à accroitre l’accès à l’électricité des ménages, des entreprises et des institutions publiques grâce à des systèmes solaires autonomes modernes par le biais d’une approche régionale harmonisée. Il s’agit plus spécifiquement de fournir électricité aux ménages et structures  privées et publiques non électrifiées grâce à des mécanismes solaires photovoltaïques hors-réseau.

Par Jean-Claude Eyabene BAKALI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here