Après la première tranche qui a permis d’irriguer 360 hectares existants, de construire (06) aires de séchage, une (01) mini adduction d’eau potable, six (06) magasins de stockage. Voici les chiffres de la deuxième tranche.

La deuxième tranche a permis de construire neuf (09) magasins de stockage et neuf (09) aires de séchage. 22 km de pistes de désenclavement ont été réhabilitées ; une mini adduction d’eau potable a été mise en place avec six (06) autres bornes fontaines installées à Kovié et à Mission-Tové.

Cinq (05) salles d’alphabétisation ont été construites et équipées ; six (06) bâtiments scolaires ont été construits et équipés en tables bancs. De surcroît, quinze (15) latrines publiques Ecosan ont été installées avec un hangar pour le matériel agricole. 308 producteurs ont été alphabétisés dont 215 femmes ; des crédits intrants agricoles et les crédits AGR sont régulièrement distribués par la Fucec ; la liste est non exhaustive. Cette seconde tranche conditionnelle est financée à hauteur de 9 759000000 F CFA.

Dans les mois à venir, le gouvernement compte construire un pont et un canal d’amenée situés entre Kovié et Ziowounou et va rendre opérationnelle la mini-rizerie avec l’installation d’un transformateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here