Depuis quelques semaines, le Togo, notamment la capitale Lomé fait face à une série d’actes de profanation et de destruction de mosquées. En conséquence de presse ce mardi à Lomé, l’Union Musulmane du Togo (UMT) a dénoncé ces actes qui selon elle constituent une atteinte au vivre ensemble et demande aux autorités en charge de la sécurité de faire la lumière sur cette situation.

En effet, la principale organisation de la communauté musulmane au Togo est sortie de sont silence ce mardi après que plusieurs mosquées ont été victimes de profanation et de destruction dans les nuits du 27 et 31 juillet et du 3 Août par des individus malintentionnés qui saquagent, brûlent les mosquées et déchirent les saints courans. Les premiers responsables  l’UMT avec à leur tête, le président national, El Hadj Inoussa Bouraima ont tenu une réunion de crise clôturée par une déclaration lue devant la presse pour condamner avec rigueur ces actes barbares et attentatoires au vivre ensemble. Ils ont tenu  attirer l’attention de la communauté nationale et internationale que << celui qui a révélé le Saint Coran en est son Gardien et les mosquées ses Maisons. >>.

Pour les imams et responsables de l’UMT, ces actes sont des « provocation » et une atteinte au vivre ensemble. Ils demandent ainsi aux autorités togolaises de redoubler d’effort pour la sécurisation des lieux de cultes et d’accélérer des enquêtes en vue de retrouver les auteurs de ces actes ignobles et les punir conformément à rigueur de la loi. « Les auteurs de ces actes de vandalisme qui cherchent à mettre en péril le vivre ensemble religieux et l’entente inter-religions au Togo ne verront pas leurs objectifs atteints et les musulmans vivront en parfaite harmonie comme toujours avec toutes les obédiences religieuses », ont-ils martelé dans leur déclaration.

Rappelons quatre (4) mosquées dans la seule préfecture d’Agoè-Nyivé à savoir : mosquée de Houkui, de Sogbossito, de Demakpoè et Agoè-Centre ont été saccagées, profanées et brûlées pour certaines. Ceci en espace d’une semaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here