Spread the love

Au Togo, la politique de promotion des élites togolaises dans les institutions et organisations internationales prônée par le chef de l’État Faure Gnassingbé, est en marche. Le choix du professeur Kako Nubukpo pour être commissaire de l’UEMOA en est une belle illustration.

En effet, le Professeur Kako Nubukpo, a été choisi par Faure Gnassingbé pour être le représentant du Togo dans la commission de l’UEMOA. Mais en attendant de prendre officiellement fonction à ce poste, il joue pour le moment le rôle de Conseiller Économique de l’institution monétaire. Il est choisi par le Président de la République togolaise, Faure Gnassingbé pour occuper ce poste de commissaire à l’UEMOA, un poste politique non ouvert à l’appel à candidature. Ce sont les États qui désignent leurs représentants pouvant occuper ces postes.

Ainsi, Kako Nubukpo est celui qui est choisi par le président de la République Faure Essozimna Gnassimgbe pour occuper le poste réservé au Togo au sein de la Commission de l’UEMOA. Il va en effet, remplacer, un autre togolais qui siégeait dans la commission de l’UEMOA. Il s’agit de M. Barcola, bientôt admis à la retraite. C’est donc dans l’attendant du départ à la retraite de M. Barkola, que Kako Nubukpo, travaillera pour le moment au sein l’UEMOA, comme Conseiller Économique. Il faut noter que le poste que va occuper le Professeur Kako Nubukpo, n’est jamais ouvert à un appel à candidature comme c’est le cas pour ce qui est des postes administratifs qui sont  ouverts à l’appel à candidature avant tout recrutement.

Rappelons que depuis son arrivée au pouvoir, le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé, fait de la promotion des élites togolaises à l’international, la priorité des priorités de sa politique. Et ceci, à travers une diplomatie percutante et agissante. D’ailleurs, une direction en charge de la promotion des élites togolaises dans les organisations internationales est mise en place au sein du ministère des affaires étrangères. Elle s’occupe de l’accompagnement, de l’insertion et du suivi des togolais au sein des organisations internationales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here