Élu largement pour un nouveau mandat de cinq ans à la tête du Togo lors du scrutin du 22 février dernier, Faure Gnassingbé a officiellement pris fonction ce dimanche 03 mai 2020 pour son nouveau mandat à l’issue de la traditionnelle cérémonie de prestation de serment.

En effet, c’est sous une pluie bienfaitrice et annonciatrice du bonheur et du succès que la cérémonie solennelle de prestation de serment s’est déroulée à la salle des fêtes de la présidence de la république togolaise. Une  pluie battante, qui augure d’un bon départ pour ce nouveau baille à la tête du Togo. Une cérémonie qui s’est déroulée conformément à l’article 64 de la constitution togolaise et à la date échue du précédent mandat 03 mai 2015-03 mai 2020.

Intervenue dans un contexte de crise sanitaire, c’est une cérémonie sobre qui a connu particulières avec des personnes triées sur le volé pour participer à la cérémonie présidée par les juges de la cour constitutionnelle. C’est ainsi que le président élu, Faure Essozimna Gnassingbé, a prononcé la phrase du serment qui lui donne droit d’exercer comme chef de l’État de la république togolaise durant les 05 prochaines années. « Devant Dieu et devant le peuple togolais, seul détenteur de la souveraineté populaire, Nous Faure Essozimna Gnassingbé, élu président de la République, conformément aux lois de la République, jurons solennellement :

– de respecter et de défendre la Constitution que le Peuple togolais s’est librement donnée ;

– de remplir loyalement les hautes fonctions que la Nation nous a confiées ;
– de ne nous laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine, de consacrer toutes nos forces à la promotion du développement, du bien commun, de la paix et de l’unité nationale ;
– de préserver l’intégrité du territoire national ;
– de nous conduire en tout, en fidèle et loyal serviteur du peuple. »

Faure Gnassingbé, par ce cérémonial conforme à la constitution de la république du Togo, est investit dans ses fonction de président de la République élu du Togo pour les cinq prochaines années aux termes de la présidentielle du 22 février dernier qui lui a donné vainqueur avec 70,78%. Un scrutin contesté par Agbéyomé arrivée second loin derrière Faure Gnassingbé avec seulement 19% des voix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here