Les jours avancent et les choses se précisent pour la présidentielle du 22 février prochain au Togo. Conscient que la victoire est au bout du travail fait préalablement sur le terrain, le parti au pouvoir au Togo, Union pour la République (Unir), déjà sur le terrain avec des actions ponctuelles de mobilisation, sort depuis ce 26 décembre, l’artillerie lourde pour le dernier virage et la victoire finale.

En effet, le bureau national du parti a lancé ce jeudi à Tsévié, chef de la région Maritime à 35 km au Nord de Lomé, la capitale togolaise, une tournée régionale de sensibilisation et de mobilisation des populations à la base. En ligne de mire, l’élection présidentielle de février 2020 prochain. Cette tournée qui se déroulera dans autres régions du pays, vise principalement à mobiliser les populations à la base afin d’assurer  une victoire écrasante au Parti UNIR en févier  2020 prochain. Ainsi, placée sous le thème : « Enjeux de l’élection présidentielle de 2020 », la cérémonie de lancement de cette tournée a été présidée par le vice-président UNIR, région maritime, Kodzo Adedze, en présence de plusieurs responsables du parti à savoir: Yawa Tségan, présidente de l’Assemblée nationale, la vice-présidente du parti (Grand Lomé), Ibrahima Memounatou, les anciens premiers ministres, Kwassi Kloutsè et Komlan Mally, le ministre, Solitoki Esso pour ne citer ceux-ci ainsi qu’une population nombreuse venue des six (6) préfectures de la région Maritime: Avé, Bas-Mono, Lacs, Vo, Yoto et Zio.

Ce lancement a été l’occasion pour le ministre ESSO Solitoki Magnum, de tirer la sonnette d’alarme à l’endroit aussi bien des populations, militantes et militants du parti UNIR mais surtout des leaders du parti de ne pas dormir sur leurs lauriers même si UNIR reste la force politique majeur au Togo au regard des résultats des élections sur les dix dernières années dans le pays. « Nous ne devons pas avoir l’impression que nous avons déjà gagné. Nous sommes certes la première force politique, mais nous avons une grande responsabilité d’œuvrer pour améliorer notre score en 2020. Pour ce faire, nous avons chacun le devoir de travailler sur le terrain », a-t-il prévenu. Il s’agit donc pour les responsables d’UNIR, de consolider ces acquis et améliorer le score du parti lors de la présidentielle de 2020 prochain.

Après cette étape de la région Maritime, la tournée régionale du bureau national du parti UNIR va se poursuivre dans les autres régions du pays pour expliquer à tous les maillons du parti afin de garantir comme l’a martelé la militante Yawa Tségan « un plébiscite total au champions du parti, le distingué militant, S.E.M. le président Faure Gnassingbé en 2020 »

Dans une déclaration a l’issue de cette rencontre, les populations de la région Maritime, ont solennellement porté leur choix sur le chef de l’État Faure Gnassingbé pour être le porte étendard du parti UNIR à la présidentielle 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here