Spread the love

Au Togo comme dans nombre de pays ces derniers jours, la situation de la pandémie du coronavirus repasse à la hausse avec chaque jour de nouveaux cas positifs de plus en plus nombreux. Comme c’est le cas depuis le début de la pandémie, le gouvernement togolais, prend toujours des mesures draconiennes pour circonscrire la propagation dans les zones qui enregistrent un fort taux de contamination.

En effet, le gouvernement togolais vient de prendre ce samedi 16 janvier 2021, plusieurs mesures draconiennes concernant le périmètre du « Grand Tône » dont un couvre-feu de 20h à 5heures du matin à compté du dimanche 17 janvier jusqu’à nouvel ordre.  Voici l’intégrité du communiqué du gouvernement.

Communiqué

1. La propagation de la pandémie à la Covid-19 au Togo a été marquée ces trois dernières semaines par une augmentation du nombre de cas positifs, en particulier dans la Région des Savanes.
2. Ces cas positifs concernent essentiellement des contacts et des suspects, issus d’une transmission communautaire.
3. Face à cette situation, les dispositions suivantes ont été prises, avec l’appui des comités locaux de gestion de la riposte : augmentation du nombre de tests, activation des comités de veille, rencontres d’informations et d’échanges avec les leaders communautaires, organisation d’émissions radiophoniques, interdiction de regroupements notamment à l’occasion de funérailles et de mariages, etc.
4. Ces dispositions n’ayant pas suffi à couper la chaîne de transmission de la pandémie, le Gouvernement décide des mesures suivantes qui rentreront en vigueur à compter du dimanche 17 janvier 2021 et jusqu’à nouvel ordre :
a. l’instauration d’un couvre–feu de 20 heures à 05 heures dans le périmètre
du « Grand Tone », comprenant les préfectures de Tone, de Cinkassé, de Tandjoare, de Kpendjal et de Kpendjal Ouest ;
b. le bouclage du périmètre du « Grand Tone », comprenant les préfectures de
Tone, de Cinkassé, de Tandjoare, de Kpendjal et de Kpendjal Ouest ;
c. La circulation des biens et des marchandises est autorisée, et n’est pas affectée par le bouclage.

Par ailleurs, la circulation entre les préfectures de la zone bouclée n’est pas interdite durant la période de bouclage en dehors des heures de couvre-feu.
Le Gouvernement compte sur le civisme de tous pour le respect de ces dispositions visant à limiter la propagation de la pandémie à la Covid-19 au Togo.

Lomé, le 16 janvier 2021
Le Gouvernementales

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here