Depuis la prestation du serment du chef de l’État togolais Faure Gnassingbé le 03 mai dernier pour un nouveau mandat à la tête du pays, tout le monde s’attendait à la démission du gouvernement et la formation d’un nouveau dans les jours suivants. Près d’un mois après il n’en rien et supputations, Fake News et polémiques vont bon train aussi bien dans les médias que sur les réseaux sociaux. Que faut-il savoir concrètement ?

En effet, il est d’usage et de coutume  au Togo comme dans bien de pays qu’au lendemain de la prestation du serment du président élu à la tête du pays, que le chef du gouvernement rende son tablier avec l’ensemble de son gouvernement pour laisser laisser place  à la nomination et à la formation d’un nouveau gouvernement. Ce fut d’ailleurs le cas au Togo en 2015 avec la démission du gouvernement du premier ministre d’alors Arthème Ahoomey-Zunu et la nomination de l’actuel chef du gouvernement, Dr Selom Klassou le 05 juin 2015. Il devrait en être de même cette année cependant, l’on se retrouve dans une situation rendue particulière par la pandémie du Coronavirus avec la mise en place de l’État d’urgence sanitaire par le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé pour trois mois afin de faire face à cette pandémie planétaire.

Ainsi, selon nos informations tenues de sources sûres, crédibles et dignes de confiance, « la démission et la formation du nouveau gouvernement se feront après l’État d’urgence sanitaires. » D’après cette  source bien introduite, les tractations et consultations ont déjà commencées et tout porte à croire qu’on pourrait avoir le même jour, le nom du premier ministre et la composition de son gouverneur ou tout au plus, la composition du gouvernement 72 heures après la nomination du premier ministre. Pour le moment, notre source n’a pas évoqué le profil type du prochain chef du gouvernement. Mais sur les réseaux sociaux et dans certains médias les supputations et polémiques voire fake news vont bon train sur les noms et profils du prochain PM.

Il convient de rappeler que l’actuel chef du gouvernement Dr Selom Komi Klassou est en poste depuis 2015 et bat le record de longévité à ce poste au Togo depuis l’avènement du processus démocratique au Togo en 1990. Cette longévité est sans nul doute la preuve de la marque de confiance de lui accorde le chef de l’État Faure Gnassingbé. Reste à savoir s’il continua son séjours à la villa 433 de la Cité OUA ou si on aura un nouveau locataire. La réponse est attendue après l’État d’urgence sanitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here