Spread the love
Au Togo, l’actualité a été marquée jeudi 28 juillet 2022 à Lomé par la visite du président Nana Akoufo-Addo suivi d tête-à-tête qu’il a eu avec le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé. Les deux hommes d’État ont au cours de cette audience abordé plusieurs sujets d’ordre bilatéral et sous-régional.
En effet ce déplacement du président Akoufo-Addo selon le communiqué rendu public à cet effet par la présidence togolaise, s’inscrit dans le cadre des relations de bon voisinage en les  et de l’intégration sous-régionale. Ainsi Faure Gnassingbé et Nana Akoufo-Addo se sont mutuellement félicités de l’excellence des relations entre Lomé et Accra avant de réaffirmer leur détermination à raffermir davantage cette coopération notamment dans les domaines économique et commercial. Ils se sont par ailleurs engagés à faciliter la libre circulation des personnes et des biens entre le Togo et le Ghana. Sur le plan des échanges économiques, l’accélération du processus d’opérationnalisation du poste de contrôle juxtaposé de Noèpé-Akanu a été saluée par les deux dirigeants. La sécurisation des frontières communes des deux pays n’était pas reste.

Faure Essozimna Gnassingbé n’a pas manqué de féliciter son homologue ghanéen pour son leadership au cours de son mandat à la tête CEDEAO. Pour sa part, le Président Nana Akufo-Addo a salué Faure Gnassingbé pour l’efficacité de ses actions diplomatiques pour garantir la paix, la sécurité et la stabilité dans la sous-région et le rayonnement diplomatique du Togo marqué par son adhésion au Commonwealth.

Sur le plan sous-régional, les deux présidents ont passé en revue la situation sécuritaire dans l’espace communautaire. La question de la montée du terrorisme dans la sous-région notamment sa progression vers les pays du golfe de Guinée ont été au centre des discussions. Nana Akoufo-Addo  a sur ce plan réitéré sa compassion au peuple togolais pour les attaques terroristes dont le Togo notamment la région des Savanes est victimes. Le dirigeant togolais et ghanéen ont saisi l’occasion pour appeler au renforcement de la coopération entre les États de la CEDEAO pour plus d’efficacité dans la lutte contre le terrorisme et ont invité la communauté internationale à plus de solidarité en vue de renforcer les capacités de ces pays en matière de sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here