Malgré les tractations de la CEDEAO pour la reprise prochaine du dialogue inter-togolais, la C14 reste déterminée à mobiliser  les togolais pour ce qu’elle appelle,  » gigantesques manifestations  » ou encore  »mobilisation record des records  » les 6, 7 et 9 juin prochain sur l’ensemble du pays. A cet effet, le président du PNP, Tikpi Atchadam, principal acteur du déclenchement des événements du 19 Août 2017, n’a pas dérogé à sa stratégie de mobilisation en  s’adressant  aux togolais dans un message de ralliement en vue d’une mobilisation record. 

La coalition des 14 partis de l’opposition renoue avec les manifestations publiques pacifiques cette semaine malgré les tractations entreprises le week-end par la Commission de la CEDEAO et les émissaires des facilitateurs pour la réouverture des discussions entre l’opposition et le pouvoir de Lomé.  Les 6, 7 et 9 juin, l’opposition descend dans les rues du Togo pour de gigantesques manifestations. Ainsi, elle prévoit des marches dans toutes les localités du Pays sans exception. Dans l’optique de mobiliser les togolais à sortir massivement,  le Président de  du Parti National Panafricain (PNP) depuis son exil au Ghana, appelle dans un message de ralliement, tous les togolais à une mobilisation dite de record comme celle du 19 août 2017. il exhorte ainsi, toutes les localités restées jusqu’ici en marge des manifestations à prendre le train en marche en descendant dans les rues.

Le natif de Kparatao au Centre du Togo, 51 ans, juriste et anthropologue,  devenu célèbre pour avoir réussi à mettre plusieurs milliers de togolais aussi bien au pays que dans la diaspora debout depuis le 19 Août 2017,  demande expressément à toutes les forces vives, organisations de la société civile, les syndicats, les confessions religieuses, les leaders d’opinion, à descendre dans la rue sur l’ensemble du pays pour dire non à Faure Gnassingbé. Car pour lui,  « Le pouvoir minoritaire doit sentir la mobilisation  comme le grondement de l’ouragan. Toutes les localités doivent être debout », a-t-il insisté dans un message audio largement diffusé et partagé sur les réseaux sociaux. Avant de poursuivre, « au stade actuel de la lutte, le travail visant à desserrer l’étau des villes assiégées Mango, Bafilo et Sokodé et autour de certains quartiers de Lomé, exige une intensification de la mobilisation notamment dans les localités autres que celles citées ci-dessus. C’est seulement de cette façon que nous parviendrons à réaliser le record de tous les records qui nous conduira à la victoire finale ».

Il faut dire qu’on sent déjà de l’électricité dans l’air encore au Togo à quelques heures du premier jour des trois jours de manifestations après quelques semaines accalmie avec l’arrêt des manifestations de l’opposition. Surtout que le gouvernement oppose un refus catégorique d’autoriser les manifestations dans les villes de Mango, Bafila, Sokodé et Kara comme souhaité par l’opposition et un autre itinéraire pour les manifestations de Lomé.

Ces manifestation programmées pour commencer le 06 juin, jour anniversaire du chef de l’Etat Togolais Faure Gnassingbé, risquent de perturber la fête à ce dernier qui aura les yeux et les oreilles sur l’évolution de la situation dans le pays. De quoi lui gâcher l’anniversaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here