Comme les anglais aiment bien le dire, « The right man in the right place », l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, cette affirmation s’emble parfaitement convenir avec ce qui se passe actuellement à la tête de la direction générale de la police togolaise sous le nouveau directeur, lieutenant Colonel Yaovi Okpaoul. L’homme a apporté un nouvel élan et u’ nouveau souffle, au corps de la police et la direction de la brigade Motorisée (DBM) en est une illustration parfaite.

En effet, porté à la fête de la police nationales à la suite du conseil des ministres du mercredi 17 avril 2019, en remplacement de Mawuli Koudouovoh, un peu plus d’un an après sa prise de fonction, les résultats sont plus que tangibles et perceptibles à tous points de vues. Nous citerons à titre d’exemple le relouking total et exceptionnel de la Direction de la police motorisée (DBM). Cette direction qui, à un moment donné, se trouvait dans un état de délabrement total, connait aujourd’hui un nouvel souffle de vie.

Il est aujourd’hui, difficile de reconnaitre cette direction devenue totalement flambant neuve suite aux travaux de réfection décidés par le Directeur de la police nationale. Ainsi, il s’agit par cette réfection totale de DBM, d’offrir un meilleur cadre de travail aux agents de la police routière.

Car comme on le dit suivent, pour avoir un meilleur rendement de la part de ses agents ou employés, il faut au-delà de tout, leur offrir un meilleur cadre de travail. Et c’est ce le nouveau directeur de la police nationale, est entrain de faire. À ce qu’on peut appeler « nouvelle’’ direction de la DBM, on y trouve une salle de conférence de plus de 600 places flambant neuve et équipée pour accueillir les conférences et grandes rencontrer, plusieurs salles de réunions VIP, des bureaux…, le tout meublé et doté de sanitaires modernes.

À tout ceci, l’on peut également mettre à l’actif du nouveau directeur de la police nationale, lieutenant Colonel Yaovi Okpaoul, les récentes prouesses réalisées par la police nationale dans le cadre du démentiellement des réseaux de braqueurs et de criminels de grands chemins ces derniers temps au Togo. Lesquels réseaux de criminels ont pendant longtemps semé terreur et inquiétude au sein de la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here