Spread the love

Il est difficile pour un entraîneur noir qualifié d’avoir un emploi en Afrique et pire en Europe. Eh bien le Togo, mon pays vient de confirmer cette règle.

Je sais qu’il y a des obstacles à surmonter si un africain veut devenir entraîneur en Europe, car il est difficile pour un entraîneur noir d’y avoir un emploi. Pourtant il est plus facile pour les ressortissants européens d’obtenir un emploi d’entraîneur que les étrangers en raison de leur système.

Phénomène de complexe ?

Ehbien, le fait est que les entraîneurs noirs qualifiés ont du mal à trouver un emploi dans les grands clubs européens parce qu’ils ont l’impression qu’ils ne peuvent pas être performants au plus haut niveau. Mais qu’en est-il des pays africains ?

Il est temps que cette perception change et que le Togo fasse partie de ceux qui portent ce changement. Mais hélas. Le togolais ne fait-il pas confiance à son frère ?

Il est temps que les mentalités changent et que nous consommions local.

MIK, Milioussiba Innocent KAGBARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here