Spread the love

Lancés en juin 2020 et malgré la crise sanitaire, les travaux de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé-environ 120 Km, se sont poursuivis en toute sérénité. Le premier responsable du Groupe Ebomaf, le PDG, Mahamadou Bonkoungou pour s’assurer de l’évolution des travaux, est descendu sur le terrain pour constater de lui-même le déroulement des travaux.

En effet, un peu plus d’un an après le lancement des travaux, il était question pour le premier responsable du Groupe Ebomaf de descendre sur le terrain pour évaluer l’évolution des travaux. Ainsi, le président directeur général du Groupe Ebomaf, Mahamadou Bonkoungou était sur le chantier le 24 septembre dernier. Occasion pour lui d’évaluer ce qui a été fait depuis un an des travaux. Et le constat est sans embase, l’exécution des travaux du chantier est estimé début septembre 2021 de 50% pour un délai consommé de 40%. Ce qui veut tout simplement dire que l’exécution des travaux va plus vite que ce qui était attendu.

Très satisfait de l’évolution des travaux, l’homme d’affaire et magnat des BTP en Afrique, Mahamadou Bonkoungou, a saisi cette occasion pour exhorter les travailleurs à plus de perfection, de professionnalisme et surtout à redoubler d’efforts en vue de gagner le pari du développement des infrastructures routières au Togo. Car pour le PDG Mahamadou Bonkoungou, son objectif est de contribuer au développement du continent et du Togo avec des infrastructures de qualité sur que la réputation du Groupe Ebomaf repose sur la qualité et la rapidité d’exécution des travaux. Le PDG a également témoigner son admiration et ses félicitations pour les collaborateurs qui œuvrent tous les jours dans la conduite des travaux sur les différents chantiers.

Il convient de rappeler que les travaux de réhabilitation de la roue Lomé-Kpalimé sont prévus pour une durée de trois ans soit 36 mois. Il s’agit entre autre d’assurer  l’’aménagement d’une chaussée en 2 x 3 voies du tronçon Todman – Zanguéra (15 km) ; de 2 x 2 de Zanguéra – Noépé (8 km) et d’une chaussée de 2 voies entre Noépé et Kpalimé (91 km). Parallèlement, il est prévu l’aménagement de bassins de rétention d’eau à Todman, Segbé et Adidogomé ainsi que des travaux d’aménagement de voiries et de réseaux divers dans la ville de Kpalimé. Le tout pour une enveloppe d’environ 214 milliards FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here