Spread the love

L’un des problèmes de développement du secteur agricole au Togo reste celui aussi bien du taux élevé d’intérêt du crédit bancaire mais aussi et surtout celui du taux très faible de crédits alloués au secteur de agriculture avec seulement 0,3%. Le défi pour le gouvernement est de porter ce taux à 5% à l’horizon 2027.

En effet, le secteur reste peu soutenu par les services bancaires qui n’y consacrent que 0,3% de leur portefeuille de crédits chaque année. Cependant, l’objectif du gouvernement togolais est de porter à 5% la part des crédits bancaires alloués au secteur à l’horizon 2027 et de réduire idéalement de 15% à 7,5% le taux d’intérêt pratiqué sur ces prêts. Ce taux devrait se stabiliser à 10,5%.

Le taux de mécanisation agricole au Togo est de l’ordre de 10% sur les 3.600.000 ha de terres disponibles. Toutefois, des efforts de modernisation sont consentis par le gouvernement et s’appuient sur des leviers notamment sur un meilleur accès au financement des paysans pour booster la production, la pratique de l’agroforesterie, l’intensification de la recherche agricole, la mécanisation, l’utilisation d’engrais, le développement des chaines de valeur agricoles, l’émergence d’agro-entrepreneurs etc.

En 2019, le Mécanisme incitatif du financement agricole (Mifa) a octroyé plus de 3,8 milliards de francs CFA de crédits aux agriculteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here