Spread the love

Au Togo, le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) en partenariat avec l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), renforcent du 06 au 07 mai 2021, les capacités des professionnels de médias en matière de contrôle citoyen des marchés publics.

En effet, ouverts jeudi, les travaux de cette rencontre de deux jours a pour objectif, de renforcer les capacités des patrons de presse et de les préparer à avoir les compétences et attouts nécessaires afin d’assurer le contrôle citoyen des marchés publics et de maîtriser les contours de passation des marchés publics. Cette initiative du CONAPP, s’inscrit dans la droite ligne de la mutation en cours au Togo dans le cadre du nouveau code de la presse et de la communication, qui exige des organes de presse, à faire une mutation en entreprise de presse. La cérémonie d’ouverture des travaux de cet atelier, a été présidée par Octave Olympio, représentant de la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication ( Haac). Il a dans son discours d’ouverture, salué l’initiative du CONAPP, qui selon lui, s’inscrit dans la droite ligne du nouveau code de la presse et de communication.

Pour le Président du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), El-hadj Arimiyao Tchagnao, cette formation est la volonté de se mettre à jour par rapport aux questions des marchés publics « Notre volonté de nous mettre à jour, nous a amené à solliciter et à obtenir auprès de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, cette session de formation sur les procédures de passation des marchés publics », a-t-il indiqué. Il a d’abord salué les premières responsables de l’ARMP pour avoir accepté d’accompagner cette formation avant d’adresser ses  remerciements au bureau du CONAPP ainsi qu’à toute la presse togolaise, pour leur soutien à la réussite de cette formation. Il a également invités tous les participants à la formation, à participer activement à la formation afin qu’à l’issue de cette formation, ils puissent disposer de capicités nesssecaires sur les questions de procédures liées à la passion des marchés publics et au contrôle citoyen des marchés publics.

Selon lui, , le directeur général par intérim de l’ARMP, M. Aftar Morou-Touré, cette formation va permettre de renforcer les capacités des professionnels des médias à mieux assurer le contrôle citoyen des marchés publics. « Les marchés publics, en raison des montants qu’ils mobilisent, constituent une zone à haut risque et de ce fait constitue l’une des activités gouvernementales les plus vulnérables à la corruption. Divers types d’actes de corruption peuvent exploiter ces vulnérabilités, comme les détournements de fonds, l’influence indue dans l’évaluation des besoins, la corruption d’agents de la fonction publique impliqués dans le processus d’attribution des soumissions, les factures ou les obligations contractuelles. Ne rien faire, c’est vous rendre complice de la mauvaise gestion et de l’enlisement économique », a-t-il expliqué.

Rappelons que durant les deux jours de formation, les participants auront à se familiariser avec: le cadre réglementaire et institutionnel, ainsi que les relations fonctionnelles entre les acteurs des marchés publics ; les outils de contrôle et d’appréciation de la transparence et de l’efficacité des processus d’acquisition publiques ; les sources d’informations relatives aux marchés publics et les moyens efficaces pour y accéder.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here