Spread the love

Le Collectif des Jeunes pour le Développement a réagi ce mercredi au courrier que vient de lui adresser  le Ministre de l’administration territoriale en réponse à sa correspondance du 03 Juillet 2018 faisant état des dégâts que causent les manifestations politiques, notamment les marches qu’organise la C14.

Dans son courrier du 10 juillet le Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales remercie le Collectif pour son analyse de la situation politique actuelle, ensemble avec les suggestions qui en résultent tout en précisant : « par votre courrier, vous me faites part des inquiétudes des populations et des risques de colère contre les organisateurs des marches politiques si aucune solution n’est trouvée pour permettre aux opérateurs économiques et la société civile de mener à bien leurs activités ».

Le CJD s’est félicité de cette réponse du Représentant du Gouvernement et a rappelé tout le prix qu’il attache à la paix et à la stabilité au Togo. « Nous, nous tenons beaucoup à la paix et à la stabilité de notre pays. Et ce n’est pas négociable. La paix et la stabilité n’ont pas de coloration politique. Nous luttons pour un pays de paix pour que tous les bords (Opposition, Pouvoir et Populations) puissent en profiter», indique le Coordonnateur du Collectif, Orphée Adom.

La Coordination fait savoir au Ministre qu’il saisira dans les prochains jours les facilitateurs mandatés par la CEDEAO, afin qu’elle contribue efficacement au règlement de la crise au Togo. « Nous reconnaissons que la liberté de manifester est un droit constitutionnel. Mais sa mise en œuvre ne doit pas être source de conflit ou contribuer à créer un climat d’instabilité dans notre cher pays. C’est ce que nous leur rappellerons et nous les inviterons à plancher dessus lors de leurs prochaines rencontres », martèle Adom.

Mais déjà, le CJD invite le Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales à transmettre leur message à la Facilitation.

Soulignons que dans le courrier-réponse du Ministère de l’administration territoriale, le Ministre fait comprendre aux Responsables du CJD que le dialogue et la concertation restent les seuls moyens de régler la crise que traverse actuellement le pays. « Mon Département encourage toutes les initiatives allant dans ce sens ». Des mots qui encouragent le Collectif des Jeunes pour le Développement qui appelle tous les acteurs politiques à trouver des solutions idoines à cette crise qui secoue le pays depuis un moment, portant de graves préjudices à son secteur socioéconomique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here