Face à la montée sans cesse galopante des accidents de circulation au Togo, l’Association Présence Citoyenne a pris sur elle d’initier des séances de sensibilisation des différents acteurs impliqués dans la circulation routière au Togo.

Après Tabligbo , à SCANTOGO mine, l’Association   a organisé une rencontre de sensibilisation ce jeudi 28 mars 2019 à l’intention d’une cinquantaine de conducteurs de taxis-motos de Lomé. 

Elom ATTISSOGBE, président de l’Association Présence Citoyenne

L’objectif de cette sensibilisation est de contribuer à la réduction du nombre d’accidents de circulation au Togo. Cette rencontre a été présidée par le président de l’association M. Elom ATTISSOGBE et Eric GOULIGNAC, Directeur régional de Heidelbergcement Group qui accompagne cette initiative. Ils avaient à leurs côtés, TOÏ Essosimna, Chef Section Division Sécurité Routière Lomé et AGBO Komlavi, coordonnateur national des Taxi-moto. En effet , selon Elom ATTISSOGBE, cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une campagne de sensibilisation contre les accidents de circulation que son association a lancé depuis quelques jours et vise à mettre les différents acteurs devant leur responsabilité. « Aujourd’hui, nous sommes avec les conducteurs de taxi-motos histoire de les mettre devant leur responsabilité parce que ce sont eux les premières causes des accidents sur nos routes »

Placée sous le thème : « Agissons pour des trajets plus sûrs », la campagne   »la route, c’est nous tous  » a le soutien du groupe Heidelbergcement  de SCANTOGO mine. D’après le Directeur régional de ce grand groupe Éric GOULIGNAC, cette campagne se situe dans la droite ligne de la politique de son groupe qui consiste  à lutter contre les accidents de circulation à travers des séances de sensibilisations. Au cours de la séance de ce jeudi, les conducteurs de taxis-motos ont été entretenus sur plusieurs thématiques à savoir : « le profil d’un taxi-moto » , « l’éthique professionnel ». Le principal communicateur, Komlavi AGBO a insisté sur la nécessité pour tout motocycliste de disposer d’un permis de conduire conformément à la loi, faire  preuve de courtoisie  sur la route », il a également rappelé aux conducteurs de taxi-motos, quelques notions du code de la route, ainsi que des notions de bons comportements. 

Le DG du groupe Heidelbergcement remettant les un lot de casques aux taxi-moto

Un lot de casques a été remis aux taxis-motos qui ont pris part à créance de sensibilisation pour leur servir de protège tête. Il n’est pas un secret que le port du casque est rendu obligatoire pour tous motocyclistes au Togo. Ce lot de casques est un don de l’association en collaboration avec son partenaire le groupe Heidebergcement.

Il convient de rappeler qu’un total de 5814 cas d’accidents, avec 7951  blessés et 592 morts ont été enregistrés enregistrés durant le deuxième  semestre de l’année 2018. Des statistiques qui placent en tête des  principaux auteurs de ces accidents, les motocyclistes communément appelés taxis-motos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here