Spread the love

Au Togo, à l’occasion de la septième séance plénière de l’assemblée nationale  tenue mardi 4 mai 2021 sous la présidence de la Présidente de l’assemblée nationale, Mme Yawa Tségan Djigbori Chantal, a voté en faveur de la loi fixant les règles d’organisation, de développement et de promotion des activités physiques et sportives au Togo.

En effet, L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité des députés présents, le projet de loi fixant les règles d’organisation, de développement et de promotion des activités physiques et sportives au Togo. C’était au cours de la septième séance plénière de la première session ordinaire de l’année. Séance présidée par Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale en présence du ministre des sports et des loisirs, le Médecin-commandant, Lidi Bessi-Kama, en qualité de commissaire du gouvernement. Ainsi, l’encadrement et la promotion de la pratique des activités physiques et sportives étaient amorcées avec la loi n° 2011-017 du 16 juin 2011 portant charte des activités physiques et sportives. Dix ans après, cette loi révèle plusieurs insuffisances liées essentiellement à l’évolution des pratiques sportives au niveau national et international. C’est donc pour être conforme à l’évolution actuelle que la réécriture de cette loi est parrue nécessaire afin de permettre à ce secteur de renouer avec un cadre juridique plus dynamique et attrayant pour répondre aux nouvelles ambitions énoncées par le Plan national de développement (PND) et la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

Selon la présidente de l’assemblée nationale, Chantal Yawa Djigbori Tségan, « Celle loi vise à maintenir une adéquation entre les programmes scolaires et les activités physiques ou sportives. L’objectif est de poser les bases élémentaires nécessaires à une éducation complète et de qualité », a-t-elle indiqué avant de rappeler que « la pratique d’un sport ou d’une activité physique parallèle aux études, permettra  aux élèves d’acquérir des compétences essentielles notamment l’esprit d’équipe, le fair-play, le respect des règles et d’autrui, la coopération, la discipline et la tolérance. », car pour elle, « ces compétences sont essentielles à leur participation future au travaux en équipe et à la vie  en milieu professionnel, mieux pour stimuler la cohésion sociale ou communautaire. »

Il faut rappeler que les premières autorités togolaises font de la pratique du sport et des activités physiques une priorité pour la promotion de la jeunesse. L’adoption de cette nouvelle loi va très certainement aboutir à la mise en place d’un fonds du sport pour véritablement faire le développement des sports au Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here