Alors que la Togolaise des Eaux (TdE), multiplie les actions afin que la mesure sociale de rendre l’eau accessible et gratuite aux populations durant les trois mois de l’état d’urgence sanitaire Covid19 se matérialise dans les faits, des gérants indélicats en combine avec certains CDQ, continuent par vendre clandestine de l’eau aux bornes fontaines. 

En effet, la TdE a dans un communiqué rendu publique, rappelé à l’ordre ces gérants indélicats et les  invite au respect scrupuleux des mesures sociale et appelle les populations à dénoncer tout les gérants contrevenant à la décision de rendre l’eau gratuite aux bornes fontaines tous les jours de 07h à 17h pour une période de trois mois. Une décision qui vise à accompagner les populations, en cette période de crise de covid-19 où l’eau reste la principale mesure de lutte contre ‘a propagation du virus du Covid19.

Malheureusement, cette décision sociale prise la direction générale de la TdE en collaboration avec l’État togolais, n’est pas respectée par tous les acteurs devant la rendre opérationnelle. Les premiers responsables de cette société d’État qui se montre plus que jamais, une société sociale, fait avec grand regret le fait qu’il y a, certains gérants en complicité avec des comités de Développement de Quartiers  (CDQ) se livrent de manière clandestine à la vente de l’eau potable à la population.

La Direction générale de la Togolaise des Eaux met en garde contre cette pratique hors-la-lois et invite la population à ne plus payer l’eau aux bornes fontaines jusqu’en fin juin et à dénoncer tous ceux qui se livrent à cette pratique en appelant les numéros suivant: Ainsi pour Lomé et ses environs, les numéros verts sont joignables au 9113333/ 91134444/ 92233333/ 92284444. Dans la région maritime et des plateaux au 91135555 puis dans les régions Centrale, de la Kara et des Savanes au 91 13 66 66.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here