Spread the love

C’est dans un contexte difficile marqué par la pandémie du coronavirus  qui paralyse les activités culturelles et touristiques depuis deux ans que le monde  célèbre, ce lundi 27 septembre 2021, la Journée Mondiale du Tourisme. A l’occasion, le Ministre togolais de la culture et du Tourisme a fait le bilan avant d’inviter les acteurs du secteur touristique à la remobilisation.

En effet, c’est placée sous le thème : « Tourisme et croissance inclusive », que la journée mondiale du Tourisme est célébrée ce 27 septembre 2021. Dans son message de circonstance, le ministre Lamadokou, a salué les efforts que les acteurs du secteur du tourisme fournissent malgré le contexte auquel ils font face à cause de la pandémie du Covid19 avant de les inviter à accompagner davantage pour les actions du gouvernement visant à relancer le secteur. « Le droit au voyage étant un droit universel et créateur de richesses, le tourisme qui en est une finalité doit non seulement être accessible à tous, mais également profiter à tous. Malencontreusement, il n’en est rien ces deux dernières années », a indiqué le Ministre Lamadokou. Pour lui, la pandémie à COVID-19 a lourdement ébranlé le secteur, le réduisant à sa portion congrue avec pour conséquence, le plus mauvais résultat de son histoire enregistré par le Togo en 2020 mais aussi au plan mondial. Ainsi, en termes de bilan dressé par le ministre, il est une évidence que le secteur du tourisme ploie énormément sous les effets de la pandémie aussi bien au plan mondial que national. Ainsi, selon le ministre du tourisme du Togo, Kossi Lamadokou,  « À l’échelle mondiale, les destinations ont reçu 1 milliard d’arrivées internationales en moins par rapport à l’année précédente. Les arrivées internationales ont pratiquement chuté de 74 %. Tel que le révèle le dernier numéro du Baromètre de l’OMT, cette mise à l’arrêt des voyages internationaux représente une perte de recettes d’exportation estimée à 1 300 milliards de dollars. Sur le plan national, les statistiques du tourisme ne sont pas moins désastreuses. Les arrivées de touristes sont estimées à 481.706 en 2020 contre 946.376 en 2019, soit une baisse de 49,10 %. S’agissant des recettes, le Togo a enregistré 19 milliards de F CFA en 2020 contre 53 milliards de FCFA en 2019, soit une baisse de 64 % ».

Par ailleurs, Pierre Kossi Lamadokou, est revenu sur les efforts consentis par le gouvernement dans le domaine du tourisme ces dernières années. On note entre autre l’actualisation des textes devant réglementer le secteur du tourisme ; l’adoption de la loi portant aménagement du littoral ; la rénovation et la mise à niveau des établissements d’hébergement et de tourisme ; l’aménagement du site de la cascade de Womé et du site des hauts fourneaux de Nangbeni ; la validation des études de faisabilité du site écotouristique d’Akébou et du site historique de Kamina ; constituent des projets fondamentaux pour atteindre les objectifs du projet prioritaire 19 de la Feuille de route gouvernementale qui est ‘’la création’’ au Togo d’une offre touristique de loisirs à destination des touristes nationaux et de la sous-région.

Il convient de noter que dans son message, le ministre Pierre Kossi Lamadokou a tenu à rappeler à l’intention des acteurs du secteur du tourisme que la relance effective et complète du secteur dépendra du déploiement et de l’adhésion des populations aux mesures de riposte contre la pandémie à coronavirus, notamment la vaccin contre la COVID-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here