En première ligne de la riposte contre la coronavirus depuis le début de la pandémie au Togo, se trouve la presse. Aussi bien pour sensibiliser ou pour communiquer autour de la pandémie et les mesures préventives. Malheureusement, elle-même durement impactée, mais ne dispose pas de soutien conséquent en la matière. Et c’est ce que la délégation de l’Union Européenne au Togo a compris en apportant un important soutien financier à l’ensemble de la presse togolaise.
En effet, dans le souci d’aider la presse togolaise à mieux sensibiliser la population et mieux communiquer autour de la pandémie du covid-19, la délégation de l’Union Européenne au Togo,  a apporté un important soutien financier à la presse togolaise. En effet, l’objectif de ce soutien est de rendre encore plus fluide et plus efficace la communication et étendre la sensibilisation sur le virus dans toutes les contrées du Togo. Ainsi, il s’agit d’une aide d’une enveloppe de 65.500.000 FCFA accordée à la presse togolaise à travers les différentes organisations les plus  dont 20 millions sont destinés à la Coordination nationale de gestion de la riposte (CNGR) au coronavirus.
C’est en effet un projet des différentes organisations de presse, notamment l’Association Togolaise des Patrons de Presse en Ligne (ATOPPEL), le Conseil National des Patrons de presse (CONAPP), (URATEL),(PPT) et porté par l’Observatoire Togolais des Médias (OTM). Ce projet, vise à informer les communautés rurales et urbaines sur les manifestations du coronavirus et de sensibiliser les populations sur les mesures barrières.
Selon Bruno Hanses, Chargé d’Affaires de la Délégation de l’Union européenne au Togo, le travail de la presse et collaboration des médias est nécessaire dans la lutte contre cette pandémie. Le travail des Mediaset est « nécessaire et exemplaire » , indique-t-il avant d’inviter  les médias à œuvrer d’avantage plus afin de venir à bout de cette pandémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here