Spread the love

Au Togo, c’est sous couvre-feu que les fêtes de fin d’année se dérouleront. Ainsi en a décidé les autorités togolaises et rendue publique ce vendredi 18 décembre 2020 lors d’une conférence de presse animée par le comité scientifique de riposte contre la covid19.

En effet, c’est désormais officielle, ce qui jusqu’à ce jour était qu’une rumeur, la tenue d’un couvre-feu pendant la période de fêtes de fin d’année. C’est donc sous le signe de restriction des libertés collectives et individuelles pour faire face à la covid19 que les togolais devront célébrer les fêtes de fin d’année. D’après le comité scientifique, le couvre-feu couvre la période du 20 décembre 2020 au 3 janvier 2021 de 22h à 5h du matin pour ce qui est du grand Lomé qui regroupe les préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé. Le 24-25 décembre et 31 décembre 1er janvier 2021 pour les autres grandes villes du pays. Quant aux horaires de démarrage du couvre-feu durant les deux jours du 24-25 décembre et 31 décembre 1er janvier, le couvre-feu démarre exceptionnellement à 23heures pour finir à 5heures.

Par ailleurs, durant cette période de fêtes de fin d’année et du couvre-feu, la consommation sera interdite dans les bars jusqu’au 03 janvier. Pour le président du Conseil scientifique, Professeur Didier Ekué, il s’agit par ces mesures restrictives, de tout mettre en œuvre afin de permettre au de garder son rang de pays le moins touché par la pandémie du nouveau coronavirus la baisse de la vigilance et le non-respect . « Le 1er facteur, c’est le relâchement,des mesures barrières qui ont été proposées par le gouvernement. Le 2è facteur qui peut expliquer c’est que nous savons qu’il y a quelques fêtes clandestines (…) Ces fêtes interdites par le gouvernement ont lieu de manière clandestine qui ont entrainé quelques foyers épidémiques. Ce qui nous amène à prendre un certain nombre de dispositions pour que nous puissions rester à la place que nous occupons aujourd’hui au niveau de la sous-région ouest-africaine. Le Togo est le pays qui a le moins de cas et le moins de décès dans cette sous-région. », a-t-il expliqué.

Pour rappel, c’est la seconde fois que le Togo sera sous couvre-feu dans le cadre de la lutte contre covid19 et à la date du 17 décembre, le pays compte 374 cas actifs pour 2890 cas guéris et malheureusement 66 décès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here