Au Togo, l’ancien chef de l’État et ancien président de l’Assemblée National, El-Hadj Abass Bonfoh, a été conduit à sa dernière demeure jeudi 08 juillet 2021 dans son village natal à Kabou, localité située au nord du pays. La cérémonie d’inhumation a été présidée par le chef de l’État Faure Gnassingbé en personne.

En effet, après le double hommage qui lui ont été rendus notamment l’hommage national et l’hommage de l’Assemblée nationale,  à Lomé le mardi 06 juillet dernier,  El Hadj Abass Bonfoh, a été conduit à sa dernière demeure  dans son village natal. Plusieurs personnalités aussi bien politiques, administratives, militaires que traditionnelles, ont répondu présentes en pays Bassar pour l’ultime hommage à l’ancien président par intérim.

Grande était l’émotion à Kabou à l’arrivée du cortège funèbre de l’ancien chef d’État par intérim du Togo, Abass Bonfoh qui a présidé l’intérim à la tête du Togo du 25 février 2005 au 03 mai 2005 et l’Assemblée nationale, de 2007 à 2013. Le Président Faure Gnassingbé, s’est incliné devant la dépouille mortelle de l’illustre disparu, après avoir déposé une gerbe au nom du peuple togolais, du gouvernement et en son nom propre. La famille nucléaire du feu Abass Bonfoh et sa famille politique n’ont pas manqué de saluer à sa juste valeur, la mémoire de celui qui fut leur père, époux, fils et frère. Occasion pour eux de saluer  les qualités d’homme de l’illustre disparu.

Il convient de rappeler que c’est dans la nuit du 29 au 30 juin 2021 que feu Abass Bonfoh a été rappelé à Dieu à l’âge de 73 ans, dans son village natal Kabou où il s’est installé pour jouir tranquillement de sa retraite.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here