Au Togo, l’évaluation des voitures d’occasion n’est plus du réessore du COTEC. L’Office Togolais des Recettes (OTR) a décidé de digitaliser cette opération à travers l’application AEVO.  Pour permettre aux importateurs de mieux s’imprégner de cette application, les responsables de l’Otr ont échanger mercredi à Lomé avec les importateurs des véhicules d’occasion. 

En effet, dans le cadre de la vulgarisation des nouvelles dispositions prises par l’Office Togolais des Recettes (OTR), notamment le retrait du COTEC du processus d’évaluation des voitures d’occasion, les responsables de l’Otr ont rencontré les importateurs de véhicules d’occasion pour échanger avec eux et leur présenter la nouvelle application mise en place pour faire désormais l’évaluation des voitures d’occasion au Togo mise en service depuis le 1er février 2022 dernier. L’objectif de cette rencontre, était d’amener les utilisateurs à mieux se servir de cette application.

Les participants notamment les importateurs des véhicules d’occasion ont été outillés sur le bon usage de ce nouveau système Présidée par le Commissaire Général de l’Otr, Philippe Kokou Tchodie a dans son mot d’ouverture de cette rencontre, promis de « considérer toutes les préoccupations et suggestions des importateurs de véhicules d’occasion pour un meilleur partenariat ». Il n’est pas un secret que depuis quelques années, l’Otr a opté pour un travail de partenariat et d’échanges régulier avec les contribuables.

Rappelons que c’est dans un contexte particulier que l’OTR a repris le contrôle sur la mission de déterminer la valeur des voitures d’occasion au Togo. Une activité longtemps confiée à la Compagnie Togolaise d’Évaluation et de Contrôle (COTEC) depuis 2012, pour le compte des Douanes togolaises. Bien avant la fusion des régies financières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here