Titulature du Brevet de Technicien Supérieur en Secrétariat(BTS), Madame KPEMISSI Solim, loin de se lancer dans l’administration publique comme l’auraient  bien fait nombres de personnes, elle décide de se lancer dans l’entrepreneuriat privé notamment le secteur de transformation de produits agricoles en créant sa structure, Future of Africa Coopérative. Dans cette interview exclusive accordée à l’Agence Panafricaine de Presse et de Communication (APC NEWS) à travers son site officiel www afrique-News, elle nous présente sa structure, ses motivations, ses perspectives d’avenir… Lisez plutôt

Agence Panafricaine de presse et de communication (APC NEWS): Bonjour madame, présentez-vous à nos lecteur

Je suis KPEMISSI Solim, Directrice générale de NEVER-DIE devenu FUTURE OF AFRICA COOPERATIVE. Titulaire d’un BTS en Secrétariat de Direction.

APC NEWS: Vous pilotez un projet de transformation de fruit locaux en fruits déshydratés. Présentez nous ce projet et pourquoi avoir opté pour ce type?

C’est un projet de transformation de fruits biologique en fruits déshydratés communément appelés fruits séchés.
Après avoir participé au forum Agoa tenu à Lomé en 2017, je me suis rendue compte que le marché extérieur s’intéresse à ces produits alors j’ai décidé de me spécialisée sur cette chaine de valeur. Aussi j’avais fait la connaissance d’un propriétaire de verger de manguiers qui a décidé de couper ses manguiers aux dépens d’autres cultures parce qu’il n’avait pas de preneur et les bonnes dames qui s’intéressaient, achetaient les mangues à un prix dérisoire. Ce qui m’interpella puisque je suis une actrice qui aiment participer ou contribuer à la protection de l’environnement. Il faut dire que la mangue est mon fruit préféré donc j’ai eu un pincement au coeur à l’annonce de cette nouvelle

APC NEWS: Dites-nous, c’est quoi un fruit déshydraté et quelles sont ses particularités ?

Un fruit deshydratés c’est un fruit qui subit un processus de production et qui à la fin peut se conserver au moins pendant 8 mois

APC NEWS: Pourquoi avoir choisi d’entreprendre dans le secteur agricole ?

Parce que c’est une passion pour moi depuis l’enfance parce que la plupart de ce que nous mangions, venait de notre champ

APC NEWS: Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans la mise en œuvre de ce projet ?

Manque de communication et problème de financement pouvant me permettre de développer l’activité, faire du stockage , certifier les produits pour aller sur le marché international

APC NEWS: Vous avez bénéficiez du soutien financier du PASA. Est-ce que ce soutien a été bénéfique pour vous ? Si oui, en quoi ?

Le soutien du PASA m’a été bénéfique puisqu’il m’a permis d’acheter des équipement qui me permettent d’améliorer la qualité de mes produits.

APC NEWS: Regrettez-vous avoir choisi de faire dans l’entrepreneuriat agricole? Si oui, pourquoi ? Si non pourquoi ?

Non, je ne regrette  pas d’avoir opté pour l’entrepreneuriat agricole parce que, c’est le secteur qui passionne

APC NEWS: Quelles sont vos attentes et vos perspectives d’avenir ?

Me certifier biologique. Avoir un site web avec possibilité de faire du ecommerce, avoir un fond de roulement pouvant nous permettre de faire du stockage vu que certains fruits comme la mangue sont saisonniers. Comme attente il faut que le gouvernement mette un fonds social pour soutenir les jeunes entrepreneurs qui pour le moment n’ont pas une stabilité financière

APC NEWS: Comment vous vivez la crise due au Coronavirus ? A-t-elle des répercussions sur vos activités ?

Pas bien comme tout jeune entrepreneur parce que les client doutent parfois de la qualité hygiénique des produits à cause de cette pandémie, on nous demande de rester confinée comment pouvons nous vendre nos produits, nous roulons sur des prêts comment allons nous payer ses prêts si nous ne vendons pas. Et même pour la livraison cela revient cher aux clients

APC NEWS: Quel est le quotidien d’une femme entreprise qui doit allier boulot et foyer ?

Prendre soin d’abord de la maison, la famille car avant d’être entrepreneure, elle est mère de famille et donc elle doit accomplir son devoir d’épouse et/ou de mère de famille bien sûr avec l’aide de l’homme avant de gérer les affaired de son entreprise. Il faut un equilibre entre la vie de famille et la vie de l’entreprise. Nous avons notre culture africaine qu’il ne faut pas ignorer

APC NEWS: Quel conseil pour les débutants dans l’entrepreneuriat agricole, surtout à vos sœurs qui hésitent à se lancer dans l’entrepreneuriat notamment agricole ?

Ne comptez sur personne ni sur une institution avant d’entreprendre. Croyez d’abord en ce que vous faites et en Dieu. Assurez vous d’avoir un petit boulot de subsistance qui pourrait vous permettre de subvenir à vos petits besoins et soutenir votre activité. Même si vous êtes une petite entreprise, commencez à penser grand alors vos faits et gestes, vos décisions le laisseront influencer par votre vision

APC NEWS:  Si vous devriez lancer message aux dirigeants du pays , que leur diriez vous ?

En cette période nous jeunes entrepreneurs avons besoin de soutien financiers car nous ne vendons pas et nous avons des prêts à rembourser.

Propos recueillis par Jean-Claude BAKALI, Directeur de l’agence Panafricaine de presse et de communication (APC NEWS) dont le site est www frique-News.info. Contacts : (+228) 91 60 29 39/ 70 17 73 40

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here