Spread the love

Au Togo, dans le cadre de la mise en oeuvre du plan national de développement (PND), la reconstruction de la route Lomé-Cinkassé, constitue un des piliers de la mise en oeuvre de ce plan. C’est dans ce contexte qu’un accord de développement conjoint a été signé entre l’État togolais et l’expertise ARISE IS.

En effet, la concrétisation du projet de dédoublement de d’axe routier Lomé-Cinkassé, se précise avec la signature d’un accord de développement conjoint, le 06 janvier 2021 entre l’État togolais et l’expertise d’ARISE IS, une société panafricaine qui conçoit, finance, construit et exploite des infrastructures à travers le continent. Selon cet accord de développement conjoint, le Togo va s’appuyer sur l’expertise d’ARISE IS, dans la concrétisation du projet de dédoublement complète de la nationale n°1 d’ici les trois ans à venir. Un des principes projets dans la mise en oeuvre du plan national de développement (PND). L’accord de développement conjoint entre l’État togolais et ARISE IS prévoit trois grands points à savoir :-La concession à partir de la signature du contrat de concession (prévue pour le troisième trimestre 2021); -La construction de 2×2 voies dans les 3 ans suivant la signature; -Les coûts totaux du projet à estimer lors des études préliminaires et à être pris en charge par les actionnaires de la société de projet.

Pour Alain Saraka, directeur de la stratégie chez ARISE IS, sa structure a pour objectif d’apporter des solutions pragmatiques en problèmes des infrastructures en Afrique : « Notre objectif à ARISE IS est d’apporter des solutions pragmatiques au déficit d’infrastructures en Afrique et nous sommes fiers de mettre en œuvre cette vision au Togo. La construction de cet axe routier apportera beaucoup au pays et nous remercions le gouvernement togolais pour sa confiance » a-t-il indiqué. Ainsi, ARISE Infrastructure services (ARISE IS), dont l’Africa Finance Corporation (AFC) est l’un des principaux actionnaires, mettra son expertise au service de la construction de la nationale Nº1 Lomé-Cinkassé, frontière Burkina-Faso, longue  d’environ 700 km au nord. Dans le cadre de cet accord, il est prévu qu’il sera créée une société basée au Togo en charge de superviser le développement du projet et lancer les études de faisabilité préliminaires (y compris le trafic, la modélisation des revenus, les études techniques, l’analyse E&S, l’assurance). Les études définitives de faisabilité et la signature du contrat de concession sont attendues pour le deuxième trimestre 2021. Les travaux de construction d’ici le troisième trimestre 2021. Les entreprises de construction de routes seront sélectionnées par le biais d’un appel d’offres pour la réalisation des travaux.

Rappelons que ARISE Infrastructure Services (ARISE IS) est une entreprise conjointe de l’Africa Finance Corporation (AFC) et d’Olam International Ltd. ARISE IS apporte le capital, les compétences, l’expertise et la technologie pour réaliser des projets d’infrastructure à grande échelle qui répondent à des besoins critiques de développement. En s’engageant à un impact climatique net zéro, ARISE IS fournit des infrastructures durables et sur mesure pour soutenir l’urbanisation rapide de l’Afrique et stimuler le commerce régional. ARISE IS développe également la Transgabonaise du Gabon par l’intermédiaire de la Société Autoroutière du Gabon (SAG), une route de 780 km qui traversera le pays d’est en ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here