Au Togo, le monde des écrivains a connu un nouveau né ce lundi 28 novembre 2022 avec la sortie officielle lors d’une cérémonie solennelle de dédicace du tout premier ouvrage, « La genèse de toute chose » de KATA Simon Masin-Mba. 

C’est  la salle de conférence du Centre Informatique et de Calcul (CIC), de l’université de Lomé, qui a servi de cadre pour la cérémonie dédicace du premier ouvrage du néo-écrivain togolais, KATA Simon Masin-Mba, intitulé « La Genèse de Toute chose ». Un recueil de contes tiré de la cosmogonie et de la sagesse du peuple Kokomba, un peuple guerrier du nord TOGO. En effet, comme on le dit souvent,  »les paroles s’envolent mais les écrits demeurent », le conteur et écrivain togolais KATA Simon Masin-Mba a décidé, dans le souci de pérenniser et de transmettre de générations en générations la sagesse du peuple Kokomba, de répertorier et de transcrire dans un recueil de contes intitulé intitulé « La Genèse de Toute chose », certains conte issus de la richesse bibliothèque orale de ce peuple.

Selon le professeur AYITEY ,  critique littéraire qui a préfacé  ce recueil, le conte reste l’une des plus vieilles formes artistiques et littératures jamais en désuétude . « Le conte, avouons-le est l’une des plus vieilles formes artistiques et littéraires jamais désuète(s) ; son évolution s’étend d’une époque très reculée jusqu’à nos jours. » a-t-il indiqué avant d’ajouter que ce « Genre littéraire essentiellement basé sur un travail de mémoire, tel que KATA Simon Masin-Mba nous le présente ici dans son recueil intitulé. La genèse de toute chose, la transmission du conte se fait de génération en génération sur le mode du respect du passé ». Selon ce critique littéraire, le conte est «  un véritable moyen de retransmission du savoir et de la « passation » des connaissances, et demeure une source inépuisable pour la sauvegarde de l’histoire de la communauté » a-t-il expliqué à la foule qui a pris part à cette cérémonie de dédicace de l’ouvrage. Le professeur AYITEY compare ainsi, le recueil de contes de KATA Simon Masin-Mba à ceux de grands écrivains africains « les contes réunis dans ce recueil par KATA Simon Masin-Mba sont des archétypes de ceux racontés par Bernard Dadié dans Le pagne noir, par Abdoulaye Sadji et Léopold Sédar Senghor dans La belle histoire de Leuk-le-lièvre, par Nicole Tersis dans Le hérisson et ses enfants kuunu nda ngay izay, par Kama Sywor Kamanda dans Les contes africains, pour ne citer que ceux-là. »

Pour l’auteur de l’ouvrage, KATA Simon Masin-Mba, l’objectif poursuivi à travers ce recueil, les contes font partie de la sagesse africaine et les sociétés africaines éduquait la jeune génération aux valeurs de paix, d’honnêteté, de courage à travers les contes. Il s’agit donc à travers ce recueil de contes, de continuer par préserver ces valeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here