Spread the love

À Dapaong, ville située à environ 600 kilomètres au nord de Lomé, capitale du Togo, l’honorable ALASSANI Nakpale et le ministre de l’eau et de l’hydraulique, TIEM Bolidja, ont échangé vendredi 14 janvier 2022 avec les populations des cantons de Kantindi et de Louanga

En effet, l’Honorable ALASSANI Nakpale et le Ministre TIEM Bolidja, ont eu des rencontres d’échanges avec les populations des cantons de Kantindi et de Louanga, situés dans leur base électorale. L’objectif de cette rencontre avec la base était d’une part de présenter les vœux et de l’autre, sensibiliser les populations sur plusieurs questions d’actualité de l’heure.

Ainsi, comme c’est de coutume à l’orée de chaque nouvelle année de se présenter les vœux de bonne année, le ministre TIEM et l’honorable ALASSANI, sont allés rencontrer leur base pour se conformer à la tradition. Ils ont souhaité que cette année 2022 soit porteuse de bonne santé, de bonheur et de réussite à tous. Outre ces usages, ils ont profité de l’occasion pour revenir sur les grandes lignes du discours de vœux de fin d’année du chef  de l’Etat SEM Faure Gnassingbé ainsi que sur le budget 2022 notamment sur la question du volet sociale largement pris en compte dans le discours du chef de l’Etat et dans le budget avec 46% dédiés aux questions du social dont une part belle est faite à la région des Savanes.

A Kantindi, le Ministre TIEM Bolidja est particulièrement revenu sur les projets de développement du chef de l’État pour la région des savanes notamment la question de l’eau avec plusieurs actions en cours d’exécution dans la région en vue de permettre à résoudre les problèmes d’eau auxquels la région des Savanes fait face. Il est également revenu sur la mise en œuvre des projets de filets sociaux en cours d’exécution également dans la région pour faire face aux problèmes de pauvreté auxquels la population est confronté dans la région. Par ailleurs, le Ministre et l’honorable sont aussi revenus sur les élections régionales à venir qui sont revenus sur les élections régionales qui doivent être le parachèvement de la décentralisation entamée depuis 2019, suite à la volonté du chef de l’État

Le même exercice a été fait Louanga où empêché le ministre n’a pu se rendre et c’est l’honorable ALASSANI qui a échangé avec les populations de ce canton.

Que ce soit à Kantindi ou à Louanga, aussi bien l’honorable que le Ministre, sont   largement revenus sur la lutte contre le djihadisme, qui menace la région et frappe à nos portes avec en toile de fonds, la tentative d’attaque de la base militaire de Sanloaga.

Ils ont sensibilisé  la population sur les techniques d’approches des djihadistes, les dangers que cela représente avant de les inviter à la vigilance et surtout à la collaboration avec les forces de l’ordre et de sécurité afin de dénoncer toute personne suspecte.

À noter que depuis la tentative djihadiste à Sanloaga, le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé ne cesse de multiplier les visites dans la région. En témoigne sa visite jeudi à NakiEst et ce samedi à Mondouri.L’honorable et le ministre sont revenus sur la lutte contre coronavirus qui secoue la planète depuis deux ans et dont les nouveaux variants notamment Omicron hautement contagieux.

L’honorable ALASSANI poursuit la tournée dans la zone avec les rencontres avec les populations des autres cantons de sa base électorale pour passer également le même massage surtout celui relatif à la lutte contre le djihadisme qui est devenu une menace réelle et il faut une sensibilisation accrue des populations sur le danger, les conséquences, les stratégies d’approches…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here