Au Togo, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus, le gouvernement du Togo, a pris une série de mesures restrictives de libertés en cette période de fêtes de fin d’année. Plusieurs raisons dont le coût exorbitant de prises en charge des malades de coronavirus justifient cette décision des dirigeants togolais

Dans le souci de lutter contre la une  propagation de la pandémie au cours des fêtes de de fin d’année, le gouvernement togolais a pris des mesures restrictives. Cette décision se justifie par plusieurs raisons notamment, le coût exorbitant de prises en charge des malades de la Covid-19.  Il n’est pas un secret pour personne que contrairement aux autres pays, les dirigeants togolais ont pris sur eux de prendre systématiquement en charge tous les malades de la covid-19. Ce qui a d’énormes conséquences sur  l’économie du pays.

En effet, pour un pays comme le Togo où le gouvernement prend en charge à 100% les patients de la Covid-19, la baisse drastique de cas actifs, vient apporter un bouquet d’oxygène à l’économie nationale. Car, nul n’est sans savoir que la prise en charge des malades de la Covid19 est très exorbitante. Selon les chiffres du ministère de l’économie et des finances, elle a déjà coûté plus de 107,5 milliards de FCFA au budget national.

Ainsi, les mesures de restrictions des libertés prises par le gouvernement, visent donc à prévenir et limiter la propagation afin que le gouvernement  ne se retrouve pas face à une explosion des cas de contaminations au lendemain des fêtes de fin d’année avec les coûts exorbitants  de prises en charge des malades que l’on connait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here