Au Togo, depuis l’apparition de la maladie, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé et ses collaborateurs sont éveillés, bravant régulièrement les obstacles pour préserver la santé des citoyens et rétablir promptement l’équilibre socioéconomique, peu importe le prix à payer. Cette détermination manifeste a fait naître un Fonds de relance et de solidarité covid-19. Comme le nom l’indique, il est destiné à assister les populations exposées au danger, partout sur le territoire. Comment les fonds mobilisés sont dépensés ?

Du 02 avril 2020 (date du début de l’état d’urgence sanitaire au Togo) à fin juin 2021, le gouvernement a mobilisé 363 milliards de francs CFA, soit 90,75% des 400 milliards prévus pour alimenter le Fonds de relance et de solidarité covid-19. L’argent collecté provient des bonnes volontés, des partenaires techniques et financiers et du secteur privé.

Ainsi, grâce à ces ressources, les pouvoirs publics mettent en place des mesures anti-covid salvatrices, couvrent les dépenses d’assistance aux populations vulnérables à travers des programmes comme “Novissi”, ripostent solidement contre la pandémie en passant par des actions adaptées pour une résilience économique. Plus de 13 milliards de francs CFA ont été dépensés dans le compte de “Novissi”, au profit d’environ 820 000 bénéficiaires à la date du 28 juin 2021.

En fin d’année 2020, les dépenses effectuées dans la lutte contre la pandémie depuis le 06 mars 2020, s’établissaient à 107 milliards de francs CFA. Dans cette somme, plus de 52 milliards avaient été dépensés pour la relance économique. A ce jour, le cumul des dépenses faites depuis que la crise a commencé est estimé à plus de 132 milliards.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here