????????????????????????????????????

L’assouplissement des procédures de création d’entreprises, la réduction des taxes et impôts et les autres réformes entreprises pour fluidifier le climat des affaires et faciliter la vie aux opérateurs économiques. L’un des objectifs des autorités togolaises est de battre le record de création d’entreprises de l’année dernière.

En effet, en 2019, le Togo était le 15ème pays réformateur au monde en matière de création d’entreprises. Jadis, il avait enregistré un record de 11.482 entreprises créées. Cette année, le pays peut faire mieux s’il maintient le même cap, tout en espérant que la crise soit incessamment maîtrisée. Déjà, il a atteint 37,48% de l’ensemble des créations d’entreprises enregistrées l’année dernière. Ainsi, déjà en ce début d’année 2020, le pays a déjà enregistré plus de 4000 entreprises créées, dont le quart (¼) par les femmes.

En dehors de l’objectif de battre ce record, il s’agit aussi de parvenir à améliorer son classement dans le rapport mondiale des pays réformateurs en matière de création d’entreprises. Et ceci, malgré la crise sanitaire mondiale, engendrée par le covid-19. Laquelle jusqu’à présent n’a aucunement annihilé les ardeurs des entrepreneurs togolais et/ou investisseurs étrangers qui continuent de faire pousser des entreprises au Togo, pays convoité pour son environnement des affaires sain et favorable.

Au premier trimestre 2020, l’on dénombre environ 3668 nouvelles entreprises créées. 25% parmi elles ont été initiées par des femmes. De fait, ces chiffres équivalent à près de 90% d’entreprises créées dans le pays depuis le début de l’année, soit 4304 au total.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here