Spread the love

Pour les cinq prochaines années, le Togo prévoit beaucoup de changements dans le système judiciaire. Et ceci grâce à la poursuite des reformes engagées dans le secteur judiciaire depuis 2008.

En effet, pour ce qui concerne le Programme national de modernisation de la justice (PNMJ), il répond à deux impératifs : rendre la justice plus crédible aux yeux des citoyens et faire d’elle un outil de promotion du monde des affaires. Les réformes entreprises visent un seul objectif, celui de mettre fin aux difficultés d’accès au système de justice, à son manque d’efficacité dans le traitement des dossiers, aux problèmes de corruption qui minent le secteur.

Ainsi, au cours des cinq (05) prochaines années, le pays va poursuivre ses actions de modernisation de la législation pour une bonne administration de la justice avec la finalisation des reformes de l’organisation judiciaire ; l’augmentation substantielle des ressources nécessaires aux institutions impliquées dans la l’administration de la justice avec le cas de l’inspection générale des services juridictionnels et pénitentiaires ainsi que du centre de formation des professions de justice ; la poursuite des actions de construction, de modernisation des infrastructures et l’amélioration des conditions de travail des greffiers et secrétaires des cours et tribunaux ; la sensibilisation de la population sur leurs droits et surtout sur la nécessité de contribuer à une bonne administration de la justice etc.

Tous les changements visent à accroître le capitale confiance  entre la population et la justice togolaise, victime de plusieurs accusations notamment, n’être pas totalement juste et indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here