L’un indicateur sur lesquels la plus part des pays du monde notamment les dirigeants du monde sont attendus ces dernières années reste celui de la création de l’emploi et l’emploi des jeudi. Et ceci face à une explosion démographique. Le Togo n’est pas exempt de cette situation devenue presque un fléau mondiale. Cependant, le secteur agricole arrive à apporter une réponse assez favorable dans la lutte contre le chômage des jeunes.

En effet, au Togo, selon les derniers rapports, le secteur de l’agriculture ces dernières années a créé beaucoup plus de richesse qu’en 2010. Selon ces rapports, le secteur agricole crée deux fois plus de richesses au Togo que tous les autres secteurs et par ricochet, plus d’emplois. On note donc que de 640,6 milliards FCFA en 2010, le PIB agricole est passé à 1354,4 milliards FCFA en 2019, soit 40% de l’économie nationale. Ainsi, il ressort donc qu’en moyenne, l’agriculture togolaise progresse chaque année de 6% avec notamment un pic de 14% réalisé en 2014. Cette progression est liée aux différents programme de développement agricole mise en par les autorités togolaises ainsi que la vitalité et le dynamisme des producteurs et productrices qui s’investissent énormément à leur du secteur agricole togolais, un pilier du la lutte contre la pauvreté et le chômage des jeunes.

Par ailleurs, même si le revenu par producteur connait sensiblement une évolué, il reste toutefois en dessous des attentes escomptées. Ces revenues sont passés respectivement de 217 149 FCFA en 2010, soit 1,19 $ par jour à 336 300 FCFA en 2019, soit une progression de 1,84 $, alors que les statistiques montrent une baisse continue de l’incidence de la pauvreté. Ainsi, si elle avait atteint 73% de la population rurale, la pauvreté ne touchait qu’environ 63% en 2017, en amélioration d’année en année.

Aujourd’hui, l’ambition du gouvernement sous le lead du chef de l’État à travers le ministère en charge de l’agriculture, est d’atteindre les 2$ par jour, soit 444 548 FCFA de revenu moyen. Il s’agit à travers tous le bataclan de projets-programmes mis en place de faire en sorte que charge ménage puisse avoir un minimum de 500 000 FCFA afin de se sortir de la pauvreté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here