Spread the love

Chef de file de Opposition Togolaise Jean-Pierre Fabre  veut-il museler la presse au Togo? En tout cas, c’est le moins qu’on puisse dire quand le leader de l’ANC a décidé de porter plainte contre le journaliste-chroniqueur politique Firmin Teko-Agbo et la Radio Metropolys.

En effet, le journaliste chroniqueur s’est prononcé le mois dernier sur la Radio Métropolys sur les conditions de recrutement de Gaelle-Audré Fabre une fille de Fabre à la BOAD.. Le Politicien dément et assigne le journaliste-chroniqueur politique en justice pour publication de fausses nouvelles. L’on se demande à quoi joue  le chef de file de l’opposition togolaise, Jean-Pierre Fabre qui se dit grand démocrate et qui, au lieu de protéger les journalistes,  les livre à la justice? Fabre est entrain d’ouvrir le bal des convocations qui risquent de retourner contre lui qui est un homme politique de l’opposition de surcroît et qui aspire prendre un jour le pouvoir. Car, si étant encore dans l’opposition, il peut se permettre d’intenter une action judiciaire contre un journaliste qui s’est prononcé sur un sujet qui a fait objet d’une conférence de presse publique organisée par un autre acteur politique, quand il aura un jour la chance de prendre le pouvoir, ce que deviendra la presse au Togo.

Le chef de file de l’opposition  Jean-Pierre Fabre descend trop bas et cela devient presque un harcèlement de sa part contre le journaliste Firmin Teko-Agbo. Car on se vient qu’ entre-temps, il a livré le journaliste à la vindicte populaire à la plage. Au Togo, on peut dire une chose et faire son contraire. Celui qui se dit démocrate, viole les règles de la démocratie en la matière et qui garantissent la liberté de presse et d’expression, en demandant à la justice d’arrêter les journalistes pour leurs opinions, des actes que devraient poser le Pouvoir qu’il qualifie de dictateur mais qui au contraire, ne le fait plus depuis l’arrivée de Faure Gnassingbé à la Magistrature suprême en 2005.

Il faut rappeler que le Journaliste-chroniqueur politique Firmin Teko-Agbo a toujours essayé d’être objectif dans ses interventions et chroniques en analysant les faits tels qu’ils sont. Il a toujours critiqué non seulement l’opposition  sur certains manquements mais aussi le Régime en place mais n’en a jamais été inquiété.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here