Spread the love

Au Togo, c’est l’information qui fait depuis lundi 12, jour de délivrance du football togolais par  Claude Le Roy, le désormais ex sélectionneur des Éperviers du Togo, le chou gras des médias. Il s’agit de la démission de Claude Le Roy, annoncée par l’homme lui-même sur les ondes de Canal+ dans l’émission talent d’Afrique où il officie comme consultant.

En effet, attendue depuis 2019 par l’ensemble du public sportif togolais en occurrence les amoureux du sport au Togo, c’est devenue enfin une réalité. Claude Marie François  LEROY a rendu son tablier après avoir passer cinq ans a détruire la section nationale des  Eperviers plutôt que de reconstruire une équipe homogène et compétitive. Partout dans le pays, c’est un grand Ouf de soulagement, sinon une grande délivrance. Cette date du 12 avril 2021 est vue comme celle de la délivrance du football togolais des griffes d’un entraîneur devenu gênant et encombrant, sinon un obstacle au développement du football togolais en général et de l’équipe nationale de football. Ainsi, fatigués du résultat  désastreux  et de la dislocation sans cesse de la sélection nationale depuis son arrivée il y a cinq ans, les togolais attendait le jour de la démission du sorcier blanc de la tête des Éperviers comme le retour de l’enfant Jésus pour les délivrer des mains du démon.

L’annonce de l’information par le technicien lui-même a été confirmée par le Team manager de l’équipe nationale dans un communiqué officiel. Lequel communiqué confirme la démission du technicien français après un long entrevue avec la patronne du sport togolais, Commandant Lidi Bessi-Kama. C’est une situation qui était prévisible surtout depuis la dernière défaite des Éperviers du Togo en éliminatoires de la CAN total Cameroun 2022. « C’est le moment de dire que l’équipe nationale c’est fini pour moi », a déclaré Claude Le Roy avant de poursuivir « c’est une décision que j’ai prise après en avoir parlé avec la ministre des Sports ». A deux mois du début des éliminatoires de la coupe du monde 2022, les dirigeants du football togolais doivent s’attacher les services d’un nouveau sélectionneur ou confirmer l’adjoint du technicien français, l’ancien capitaine des Éperviers Jean-Paul Abalo au poste.

Pour rappel, arrivé à la tête des Eperviers du Togo le 06 Avril 2016, il aura passé 5 ans et a fait un total de 35 matches dont 9 victoires, 12 nuls et 14 défaites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here