Spread the love

Au Togo, les élus du peuple ont donné leur quitus au gouvernement pour l’exécution de la loi de finances 2021. C’était au cours de la 16ème séance plénière de la 2ème session ordinaire de l’année 2020 tenue ce vendredi 18 décembre sous la présidence effective de la présidente de l’Assemblée Nationale, Yawa Tségan en présence de deux commissaires du gouvernement, le ministre Sani Yaya de l’économie et des finances et le porte-parole du gouvernement, ministre des droits de l’homme en charge des relations avec les institutions de la république, Christian Trimua.

En effet, la loi de finances de l’année 2021, adoptée à l’unanimité des députés, s’équilibre en ressources et en charges à 1.521,6 milliards de francs CFA, en léger recul par rapport à l’exercice 2020. Ainsi, cette loi de finances exercice 2021 consacre la mise en œuvre intégrale du budget programme et prend en compte les objectifs de développement durable traduits dans le PND et la feuille de route du gouvernement dans le cadre de la vision 2020-2025. La présidente de l’Assemblée Nationale s’est félicitée de l’adoption de cette loi qui est un instrument de mise en oeuvre  de la feuille de route ministérielle « La loi de finances exercice 2021 que la représentation nationale vient d’adopter, est l’un des instruments de mise en œuvre des feuilles de route ministérielles tirées de cette vision présidentielle. A ce titre, elle consacre notamment le respect intégral de la loi organique n° 2014-013 du 27 juin 2014 relative aux lois de finances avec comme principales innovations, la budgétisation par programmes et la déconcentration de la fonction d’ordonnateur. » a-t-elle indiqué avant d’ajouter « En tant que représentants du peuple, nous ne pouvons que nous réjouir des changements de paradigmes qu’impliquent les choix opérés par l’Exécutif  », car selon elle, l’instauration du mode de gestion budgétaire axé sur la performance permet, l’amélioration de l’efficacité de l’action publique en faveur des populations.

De son côté, le ministre Sani Yaya de l’ Économie et des Finances a salué les honorables députés pour le vote favorable de cette loi de finances, exercice 2021. Il a exprimé toute sa gratitude et celle du Gouvernement aux députés pour la qualité des débats et l’ambiance chaleureuse qui ont prévalu tout le long de l’examen en commission jusqu’au vote de la loi de finances. Pour lui, l’adoption de cette loi, permet au gouvernement de disposer de l’instrument de mise en œuvre de sa politique publique.« En adoptant la loi de finances pour l’exercice budgétaire 2021, vous permettez ainsi au Gouvernement de disposer d’un instrument essentiel pour la mise en œuvre des politiques publiques » a-t-il indiqué avant de poursuivre « Par cet acte, vous autorisez le Gouvernement à percevoir les impôts de toutes natures, à recourir au financement du budget par la mobilisation des ressources auprès des partenaires et sur le marché et à exécuter les dépenses, conformément aux dispositions de la présente loi ».

Rappelons que le secteur social et la promotion du secteur agricole occupent une place choix dans cette loi de finances exerce 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here