Spread the love

Au Togo, malgré la crise sanitaire et les restrictions, l’association ADEPOMA, très engagée dans la prise en charge et la réinsertion des enfants de la rue et démunis, n’a pas dérogé à ce qui est devenu désormais une tradition chaque fin d’année, l’événement « Repas Danse ». L’apothéose de la 3ème édition de cet événement a eu lieu dimanche 20 décembre 2020 au siège de l’association à Lomé.

En effet, placée sous le thème « La rue n’est pas un toit », cette troisième édition de l’évènement ‘Repas Danse‘ initié par l’Association ADEPOMA, a été célébrée dans le stricte respect des mesures barrières et des restrictions prises par les autorités togolaises dans le cadre de la lutte contre la covid19. Ainsi, si les deux précédentes éditions ont constitué en l’organisation d’une grande fête avec les enfants de la rue au centre ADEPOMA, l’édition 2020 a été célébrée en deux étapes. D’abord vendredi 18 décembre, l’association ADEPOMA est allée à la rencontre des enfants de la rue à la plage de Lomé au lieu dit Oando, avec des repas pour leur distribuer et les sensibiliser sur le thème de cette édition, « la rue n’est pas un toit ». Selon le responsable en charge du volet humanitaire à ADEPOMA, l’assistant social Kivin Peter de SOUZA, « Cet événement est née de ce que pendant les fêtes de fin d’année, les enfants de la rue aussi pouvaient fêter avec les autres enfants. Il s’agit alors d’aller à la rencontre de ces enfants de la rue avec les enfants qui sont dans les famille, manger  ensemble avec eux comme si on était une même famille. » a-t-il indiqué avant de préciser que pour cette édition, en raison de la crise sanitaire, cette tradition n’a été respectée mais, l’association a préparé et  distribué de la nourriture à une trentaine d’enfants de la rue de la plage Oando de Lomé. Pour ne pas déroger à la tradition, la cérémonie apothéose a été réservée aux enfants du quartier Nyikonakpoè qui avaient l’habitude de partager ce moment avec les enfants de la rue. Ils ont ainsi été conviés à partager quelques plats cuisinés en leur honneur au centre.

D’après le président de l’association ADEPOMA, OCLOO Komla, le choix du Thème de cette édition se justifie par le constat selon lequel, les enfants ont pris la rue comme un toit. Ils mangent et dorment dans la rue. Il s’agit donc de dire aux enfants, qu’ils peuvent « manger, danser et boire dans la rue, mais de ne pas prendre la rue comme un toit » a-t-il précisé pour justifier le choix du Thème de cette 3 ème édition. Il a également saisi cette occasion, pour remercier les responsables des associations soeurs qui sont allées soutenir ADEPOMA notamment l’Ong ANGE et surtout l’association PROGETTO INFANZIA, grâce à laquelle ADEPOMA dispose d’un centre d’accueil des enfants de la rue.

De son côté, Gabriel Kossi AMOUZOU, Directeur Exécutif de l’Ong les Amis pour une Nouvelle Génération des Enfants (ANGE), venu personnellement soutenir ADEPOMA, n’a pas manqué de féliciter cette association pour son investissement et son engagement dans la prise en charge des enfants de la rue. « Depuis plusieurs années, nous travaillons sur le terrain avec ADEPOMA dans la récupération des enfants de la rue et nous voyons que l’approche d’ADEPOMA à travers la culture, est une nouveauté, une nouvelle manière d’intéresser un peu plus les enfants. J’ai donc choisi d’être à leur côté surtout sur le volet culturel. ADEPOMA est un centre qui fait beaucoup dans la redynamisation des actions sur le terrain » a-t-il indiqué avant d’appeler à une unicité d’actions et une mutualisation des efforts des différentes organisations œuvrant dans la prise en charge des enfants de la rue.

Rappelons que c’est dans une ambiance assez festive que la cérémonie apothéose de la troisième édition de l’événement « Repas Danse » a pris fin. Le rendez-vous est pris pour la 4ème édition en décembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here