Spread the love

Malgré une année 2021 marquée par les effets de la crise sanitaire du coronavirus sur tous les secteurs socio-économiques, l’Office togolais des recettes (OTR) a su, tout de même, tirer son épingle de jeu. Au regard des performances enregistrées, pour ce premier semestre, l’Office voit ses recettes en hausse par rapport à la même période l’an dernier…

En effet, selon les données  recueillies auprès de l’Otr, au cours du premier semestre de l’année 2021, malgré la crise sanitaire, 310 milliards de francs CFA de recettes ont été mobilisés contre 248 milliards de FCFA à la même période en 2020. Ainsi, l’on note que les recouvrements du Commissariat des impôts s’élèvent à 175 milliards de nos francs contre 140 milliards de FCFA, l’année dernière à la même période. Le Commissariat des douanes et droits indirects mobilisent quant à eux, environ 134 milliards de FCFA contre 108 milliards l’an dernier.

Si selon les analyses, cette performance de l’Office Togolais des Recettes est portée par les Impôts sur les sociétés (IS) qui ont généré au premier semestre (janvier à juin 2021), quelques 44 milliards de FCFA, il faut surtout noter que la stratégie de pédagogie à travers des campagnes d’information et de communication intenses mise en place par la direction générale de l’Otr à l’intension des contribuables, a été très déterminant. Car elle a permis à ce que les contribuables payent volontairement leurs impôts et taxes.

Il convient de noter que sur les deux dernières années, l’OTR a mobilisé respectivement 624 et 652 milliards de FCFA. Il reste donc dans une constante progression en terme de mobilisation des recettes et serait sur le point de réaliser un nouveau record si la dynamique entamée au premier semestre de l’année est  maintenue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here