Spread the love

Au Togo, le Ministère des droits de l’homme, de la formation civique chargé des relations avec les institutions de la République a, dans le cadre de la feuille de roule gouvernementale 2020-2025, formé le 26 juillet dernier une trentaine de jeunes issus des partis politiques et de la société civile sur leur engagement politique et la démocratie représentative. 

Placée sous le thème :« Jeunesse, engagement politique et démocratie représentative », cette rencontre s’inscrit, selon le directeur du renforcement démocratique, M. OUBO M’bo, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de consolidation de la démocratie et de la paix pour un développement durable, en son axe 1, à savoir le renforcement de la culture démocratique ainsi que dans le programme 3 du budget programme du Ministère des Droits de l’Homme et de la Formation Civique chargé des Relations avec les Institutions de la République (MDHFCRIR) qui vise à consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion. En effet, la participation à la gestion des affaires publiques est un droit reconnu aux citoyens dans la Déclaration universelle des droits de l’homme en son article 21 alinéa 1 qui dispose : « Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l’intermédiaire de représentants librement choisis ». Ce droit réaffirmé par plusieurs documents nationaux, régionaux et internationaux met la jeunesse au centre de la participation effective aux processus démocratiques, de développement et de la gestion des affaires publiques. Il s’agit plus spécifiquement, d'” encourager la participation politique des jeunes tout en les responsabilisant à jouer pleinement leur rôle à tous les niveaux et à exercer une influence sur les décisions politiques” selon la direction de la communication du ministère.

Les travaux de cette rencontre ont été ouvert par le directeur de cabinet du ministère chargé des droits de l’homme, M. DJERI Adjawè. Dans un contexte marqué au Togo et dans la sous-région de la violence et du terrorisme, Monsieur DJERI Adjawè a dans son discours de circonstance, mis l’accent sur l’unité qui doit prévaloir en les jeunes en dépit de l’appartenance à différents partis politiques, notamment pour contrer l’ennemi et préserver l’intégrité de la patrie. Pour lui, la démocratie est un idéal à atteindre et l’implication et la participation active de tous, surtout des jeunes, pour son renforcement et la prise de conscience de leur rôle crucial en matière de gouvernance démocratique s’avèrent primordiales.

Deux communications animées par M. AWUDI Kodzo Agbenyega, Expert en gestion de communication politique et formateur en engagement politique. Elles ont portées sur thèmes: « l’introduction sur l’engagement politique des jeunes dans les sociétés démocratiques : enjeux, défis et perspectives au Togo » et l’autre consacrée à « l’Engagement et participation politique des jeunes face aux enjeux des prochaines échéances électorales : élections régionales ». Un thème introductif intitulé « Gouvernance démocratique et participation citoyenne » présenté par M. OUBO M’bo, a permis de planter le décor. Des résolutions et des recommandations ont été formulées par les participants à la fin aux travaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here