Depuis le dimanche 25 Août une délégation togolaise conduite par le chef de l’État Faure Gnassingbé séjourne au Japon dans le cadre de la 7ème conférence internationale sur le développement de l’Afrique a Yokohama. Une occasion pour la délégation togolaise non seulement de prendre une part active aux travaux mais de rencontrer des hommes d’affaires et groupes d’investissement dont le géant nippon, Export Trading Group.

En effet, en marge des travaux de  la TICAD7, le président Faure Gnassingbé du Togo a échangé avec plusieurs personnalités politiques et hommes d’affaires. Au rang de ces échanges, celui qu’il a eu avec une délégation de la société japonaise Export Trading Group conduite par son directeur Osamu Kanetake. Les discussions entre la partie Togolaise et japonaise ont permis de projeter l’installation prochainement bientôt au Togo, d’une unité industrielle de transformation de la noix de cajou. Une filière en plein essor au Togo et fortement soutenue par le gouvernement togolais qui ambitionne de produire cette année 24 000 tonnes de noix de cajou et générer plus de 20 000 emplois directs et indirects.

Une fois installée au Togo, cette unité permettra de booster plus la filière annacade au Togo et favoriser la transformation de la production sur place en relation avec les ambitions du PND qui mettent une priorités sur la transformation des produits agricoles locaux.Cette entreprise japonaise déjà présente au Togo depuis 10 ans est aussi spécialisée dans le commerce du café, du cacao et des légumineuses devrait jouer un rôle important dans la mise en place de cette industrie.

Il faut dire que le séjour Japonais de la délégation togolaise a été couronné de plusieurs accords entre le Togo et plusieurs groupes nippons ainsi que l’organisation d’un forum économique Togo-Japon en novembre prochain pour plus d’imbrication entre les hommes d’affaires togolais et nippons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here