Samedi 10 Août, l’explosion d’un camion-citerne a fait  plus de 60 morts et plus de 70 blessées selon un premier bilan provisoire

Les victimes tentaient de siphonner le carburant d’un camion-citerne accidenté, en périphérie de Morogoro, environ 200 km à l’ouest de Dar es Salaam. C’est autour de 08H30 locales sur la commune de Msamvu, périphérie de Morogoro quand les faits se sont produits. En effet, selon nos informations, peu après que le camion-citerne se soit renversé sur la chaussée, des conducteurs de moto-taxi communément appelés « boda-boda », se rouillés vers le camion-citerne et se sont à  s’affairer à tenter de recueillir du carburant dans des jerricanes jaunes comme l’indique une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Selon Wilbroad Mutafungwa, commissaire de police à Morogoro, le bilan humain est lourd: « Jusqu’à présent, 62 personnes sont décédées, mais il y a aussi des blessées et, parmi les blessées qui ont été reconnus par leurs proches, il y a 64 hommes et 8 femmes. 34 ont été pris en charge à l’hôpital de référence de Muhimbili pour les soins, 38 ont été envoyés à Dar es Salaam. » D’après beaucoup de témoins l’explosion du camion a été causée par un homme quiaurait tenté d’arracher la batterie du camion. « Tous les médecins de l’hôpital régional ont été mobilisés. Les patients dont l’état n’inspire pas d’inquiétude ont été transférés dans d’autres établissements pour faire de la place aux victimes de l’explosion », renseigne Stephen Kebwe, gouverneur de la province de Morogoro.

Il faut dire que l’on note depuis le début de cette année, beaucoup de victimes dans des accidents de circulation devenus très fréquents sur les rues à travers le continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here